Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Les jeunes achètent des voitures importées; les plus vieux s'en éloignent

Les jeunes achètent des voitures importées; les plus vieux s'en éloignent

Par ,

Une récente étude de J.D. Power and Associates révèle qu'en moyenne, les consommateurs plus âgés évitent d'acheter des voitures importées, tandis que les jeunes lèvent le nez sur les voitures domestiques.

L'étude en question, réalisée entièrement aux États-Unis, se penche sur les raisons pour lesquelles les consommateurs ne considèrent pas tel ou tel modèle lors de leur magasinage. La principale conclusion est que les sentiments pro-domestique et pro-étranger sont fortement liés à l'âge. Bref, plus une personne est jeune, plus elle aura tendance à acheter une voiture importée et vice versa.

Le centre-nord des États-Unis renferme la plus grande proportion d'acheteurs de véhicules domestiques, soit 41 %. Le design et le prix sont les deux raisons principales qu'ils évoquent pour bouder les modèles étrangers.

À l'inverse, le Nord-est et l'Ouest sont les régions où la proportion d'acheteurs de véhicules importés est la plus grande. Leurs motifs pour éviter les modèles Nord-Américains? La fiabilité, la qualité et la dépréciation. Certains répondants ont également cité la consommation de carburant. Toutefois, selon l'étude, c'est souvent la consommation présumée et non la véritable consommation qui entre en considération.

«Plusieurs acheteurs continuent d'avoir des impressions défavorables à l'égard des modèles domestiques en raison de craintes au niveau de la qualité, de la fiabilité et de la dépréciation. Pourtant, la qualité d'un grand nombre de ces produits est maintenant égale ou même supérieure à celle de leurs équivalents étrangers. Les constructeurs nord-américains doivent absolument faire passer ce message auprès de la jeune clientèle et les convaincre de faire confiance à leurs modèles plutôt qu'aux importés», affirme Jon Osborn, directeur de la recherche chez J.D. Power and Associates.