Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lincoln MKS Concept 2006

Lincoln MKS Concept 2006

Croiser le fer avec les Japonais Par ,

Croiser le fer avec les Japonais

Si vous attendiez une voiture inspirée par la Lincoln Continental du début des années 60 pour remplacer l’actuelle LS, ou qui ressemble au
Aimez-vous la MKS? Ford espère bien que oui. (Photo : Ford du Canada)

magnifique concept de la Continental de 2002, alors préparez-vous à recevoir un choc en voyant ce que Peter Horbury, le nouveau patron du département du design de Ford en Amérique du Nord, a réservé pour l’avenir de la division de luxe. Ce n’est peut-être pas ce qui va ramener les anciens propriétaires de Town Car dans la famille.

Aimez-vous la MKS? Ford espère bien que oui, car « elle représente non seulement la direction que Lincoln entend prendre, mais aussi la nouvelle berline porte-étendard ». Enfin, c’est à peu près ce que prétend le manufacturier.

Lorsque je l’ai vue pour la première fois lors d’un forum de design organisé à Dearborn le mois dernier par la firme à l’ovale bleue, je suis resté littéralement perplexe. J’imagine que la barrière psychologique que je dois franchir pour accepter cette nouvelle approche au niveau du design est due au fait que je suis tombé en amour avec les quelques concepts élaborés sous la direction de J. Mays auparavant. Je parle ici de la Continental Concept I et de l’étourdissant concept Mark 9 de l’année
Après être tombé en amour avec la Continental Concept I et avec l’étourdissant concept Mark 9, il est difficile d’accepter la nouvelle approche plus discrète adoptée par Lincoln en matière de design. (Photo : Ford du Canada)

précédente, mais aussi du concept insolite bien que désirable Navicross de 2003 et enfin de la Mark X de 2004 basée sur la T-Bird (ne pas confondre avec la MKX qui a été introduite aujourd’hui).

Ne vous méprenez pas, Mays demeure en charge des opérations globales, mais en vivant maintenant à Londres, il exerce moins d’influence sur ce qui se fait en Amérique du Nord, mais il l’aurait fait volontairement. Pendant notre discussion, il m’a indiqué qu’il devait se retirer de Dearborn afin d’avoir une vision globale du design, alors il a présenté une requête à Bill Ford, le grand patron de la firme américaine, pour déménager à Londres où la plupart des véhicules n’arborent pas l’ovale Bleue (presque tout le monde conduit une Ford, une Mercury ou une Lincoln à Dearborn).

Néanmoins, cela n’a rien à voir avec Mays, la MKS concerne Horbury, et par conséquent Mays devait se tenir à l’écart afin de permettre à cet
Bien que j’aie été un amateur du travail de Horbury pendant un certain temps, je ne suis pas du tout émerveillé par ses dernières créations. (Photo : Ford du Canada)

aimable personnage britannique d’exécuter sa tâche. Après tout, on n’embauche pas un designer en chef de la trempe de Horbury pour garder constamment un ½il sur lui. Toujours est-il que j’ai été un amateur du travail de Horbury pendant un certain temps, surtout depuis qu’il a donné une seconde vie à Volvo avec l’introduction de la nouvelle S80 et tous les modèles de la marque suédoise qu’il a pondu par la suite. Par contre, je ne suis pas du tout émerveillé par ses dernières créations, et j’ai eu plus d’un mois pour m’y faire.