Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Lotus 23B 1963

Lotus 23B 1963

Le coureur victorieux au coeur léger Par ,

L’histoire de Lotus est intimement liée à celle d’un seul homme, Anthony Colin Bruce Chapman. D’ailleurs, ses initiales (ACBC) se retrouvent encore aujourd’hui sur le logo de la marque.


Dès 1948, il construit la première voiture officielle de la marque alors qu’il détient toujours un poste d’ingénieur à la Royal Air Force britannique. La première Lotus est montée sur le châssis d’une Austin Seven; le nom retenu pour ce début historique est MK1. Ce ne sera que quatre ans plus tard, en 1952 que la marque Lotus Engineering sera créée.

En 1982, la marque Lotus devient la propriété de la General Motors avant qu’elle ne passe aux mains du groupe malais Proton en 1998.

L’essence de la philosophie Lotus
Lotus demeure l’un des rares constructeurs qui tient fermement à ses origines. Dans le cas des voitures Lotus, un dogme est omniprésent depuis le début de la marque : « Light is right ».

Depuis sa fondation, toutes ses voitures sont caractérisées par un poids excessivement léger. Cette particularité leur donne un avantage certain lors des compétitions auxquelles la marque participe à la suite de la fondation en 1955 de Team Lotus.

Au cœur du Concours d’Élégance Le Mirage de Terrebonne, les visiteurs et juges ont pu admirer un parfait exemple de la philosophie Lotus avec le minuscule speedster 23B 1963. Cet exemplaire fut jadis piloté par Régis Fraissinet, Daniel Rouveyran et Jose Rosinsk lors de participations à de nombreuses épreuves en Europe. La voiture remporta deux fois le championnat de course de France en 1964 et 1965.

La voiture poursuit son périple accumulant pilotes, circuits et pays. Cette petite 23B s’est entre autres illustrée en Afrique du Sud, Tunisie, Maroc et Monaco. Elle fut amenée à participer aux courses du Nürburgring en Allemagne, à Spa en Belgique et à Silverstone en Angleterre.

Faite pour la course
La 23B se veut une voiture de course d’endurance avec un moteur central arrière sur châssis tubulaire et plancher en aluminium. La carrosserie qui se limite à quelques panneaux est en fibre de carbone. Seulement 131 exemplaires furent produits entre 1962 et 1964.