Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

L'une des rares Cadillac / LaSalle au Canada.

L'une des rares Cadillac / LaSalle au Canada.

Par ,

L'arrivée sur le marché de la marque LaSalle a été la réponse de la division Cadillac à l'alarme sonnée par l'éventualité d'une grave crise financière à une époque ou plusieurs constructeurs de voitures de luxe frôlaient la faillite. La première LaSalle fut présentée au public en 1927 et fabriquée jusqu'en 1940. Elle était en fait une Cadillac de bas de gamme plus courte et de style moins cossu, vendue à un prix moindre pour justifier son existence. De 1937 à 1940, elle partageait les mêmes composantes mécaniques que la Cadillac.

Soulignons que le modèle qui nous intéresse, le 5040 décapotable du millésime 1940 fut construit à 599 unités, d'où l'intérêt élévé pour les rares exemplaires encore existants.

Nos recherches nous ont appris que cette LaSalle 1940 fut achetée par un résident de Québec, M. Armand Voyer professeur de mécanique automobile. Ce dernier l'avait acquise de M. Charles H. Hiptler, un américain de Augusta Maine pour la somme de 250.00$ à la fin des années soixante.

Ceux qui côtoyaient M. Voyer à l'époque, nous ont confié que cette voiture était en marche mais dans un état délabré. C'est alors que son nouveau propriétaire entreprit le long processus de la restaurer, projet qui s'étendit sur plusieurs années. Des 5 ans qu'il avait estimé nécessaires à réaliser une restauration complète, son projet en prit le double. M. Voyer était un homme méthodique et nos recherches nous ont permis de découvrir dans la documentation accompagnant la voiture, qu'à partir d'une liste de travaux à faire, chacune des étapes de restauration qu'il accomplissait était décrite dans un genre de livre de bord et que le temps requis à sa réalisation était inscrit .

Il avait confié la restauration de l'intérieur de sa LaSalle, tapis, sièges, intérieurs de portes et la toile du toît à M. Bertrand Dionne, un spécialiste en la matière reconnu au Québec pour la qualité des travaux qu'il entreprend. La voiture a été repeinte en 1982, d'un vert medium sa couleur originale, conservant encore aujourd'hui son lustre d'antan. M.Voyer en fut propriétaire jusqu'à son décès survenu en janvier 2000.

Fortement recherchée par des collectionneurs, plusieurs ont communiqué avec la famille dans le but d'acquérir cette perle rare. Cependant, les héritiers exigeaient, selon les volontés du défunt, que la voiture demeure au Québec. Peu de candidats acheteurs, autre que André Larue, un homme d'affaires de Québec, ancien élève de M.Voyer, alors que ce dernier enseignait la mécanique automobile, pouvait s'engager à conserver cette LaSalle au Québec.