Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mais où va la série IndyCar?

Mais où va la série IndyCar?

Par ,

J'étais à Loudon au New Hampshire le week-end des 13 et 14 août pour couvrir le retour le de la série IndyCar sur l'ovale d'un mille de New Hampshire Motor Speedway.

Oui, il y avait des spectateurs. Plus que prévu, mais évidemment pas autant que lors des courses de la Coupe Sprint de NASCAR...

La fin de la course fut dantesque avec une fine bruine qui a obligé les officiels à neutraliser la course. Puis, grosse erreur, ils ont tenté une relance. Contre l'avis de tous.

Sur cette piste rendue glissante comme une patinoire à cause des gouttes de pluie, quatre voitures ont été endommagées dans un carambolage. Will Power, second au classement général était tellement hors de lui qu'il a fait des doigts d'honneur en direction des officiels... En direct à la télé. Ce qui lui vaudra une belle réprimande.

Photo: Photo: LAT/IndyCar

Durant l'heure du midi, bien des journalistes ont failli s'étouffer avec leur dîner quand le big boss de la série IndyCar a annoncé platement que l'arrivée des kits aérodynamiques des nouvelles voitures était retardée d'un an.

“Nous ne voulons pas passer de 25 voitures à 15 à cause de l'introduction de ces kits qui coûtent très cher. À la demande des propriétaires d'écurie, nous repoussons cette date d'un an,” a déclaré Randy Bernard.

L'économie américaine est au plus mal, le nombre de chômeur grossi à chaque jour et les gens s’aperçoivent bien que cette série n'a plus grand chose d'américain.

Seulement quatre des 12 pilotes de la série Indy Lights (The Road to Indy...) sont des Américains. Et en IndyCar, on ne retrouve que 7 pilotes américains sur le 27 au départ.

Seuls les pilotes bien soutenus économiquement arrivent à trouver des volants. Ce n'est pas visiblement pas le cas des Américains. Il faut donc croire que l'IndyCar restera dominée par les étrangers pour encore quelques années. Au grand désespoir des nostalgiques des jours où les Andretti, Foyt, Rutherford, Sneva et Mears dominaient cette série.