Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La carrière de la camionnette Mercedes-Benz pourrait être très courte

L’arrivée d’une camionnette au sein de la gamme Mercedes-Benz s’est faite en grande pompe il y a environ deux ans. La Classe X, réservée à d’autres marchés que le nôtre, est en fait une version retravaillée du Nissan Navara proposée ailleurs dans le monde.

La réponse avait été positive au départ. Il s’en trouvait même de ce côté-ci de l’Atlantique à regretter le fait que la compagnie n’ait pas considérée la terre du pick-up pour son produit. Des rumeurs faisaient même état, récemment, de la possibilité de voir d’autres variantes se greffer au catalogue, y compris une pourvue d’un moteur V8, de même qu’une à empattement allongé.

Tout cela pourrait ne jamais se produire, cependant, car selon la dernière information partagée au site Automotive News, le produit serait sur la voie de sortie en raison d’une trop faible demande.

Concrètement, il s’est vendu 16 700 modèles en 2018 en Europe, en Australie et en Afrique du Sud, ce qui est bien en deçà des attentes qu’on avait à Stuttgart. Ajoutez à cela que la firme allemande souhaite réduire ses frais d’exploitation pour optimiser ses profits et vous avez là tous les ingrédients qui annoncent des jours sombres pour la Classe X.

Photo : Mercedes-Benz

L’incertitude entourant l’avenir de l’entente entre Mercedes-Benz et l’alliance Renault Nissan pourrait aussi jouer un rôle majeur pour la suite des choses.

De plus, deux éléments ont causé des problèmes au véhicule depuis ses débuts. Dans un premier temps, il y a le prix, fixé à 37 294 euros en configuration de base, ce qui représente plus de 54 000 $ canadiens. En déclinaison à moteur V6, la note grimpe à 48 790 euros, soit plus de 71 000 billets verts canadiens.

Puis, plusieurs rappels sont venus mettre une tâche au dossier de fiabilité du modèle. L’un d’eux concernait une lumière à la hauteur des pieds. Cette dernière pouvait se détacher et venir bloquer la pédale de frein. Ça manquait de sérieux.

On verra bien qu’elle sera la décision ultime en ce qui concerne cette Classe X, mais cette nouvelle nous prouve que certains segments de marché ne sont pas automatiquement accessibles à tous.