Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi crée un prototype «électrisant», la Lancer Evo IX MIEV

Mitsubishi crée un prototype «électrisant», la Lancer Evo IX MIEV

La Lancer Evo IX MIEV ne produit aucunes émissions polluantes en plus de développer 268 chevaux et un couple... de 1528 lb-pi! Par ,

La Lancer Evo IX MIEV ne produit aucunes émissions polluantes en plus de développer 268 chevaux et un couple... de 1528 lb-pi!

La Mitsubishi Lancer Evolution IX 2005 (neuvième génération) s'apprête à faire la loi dans les courses de rallye dès la semaine prochaine. Cette
Comme son nom l'indique, les moteurs électriques sont situés dans les roues de la voiture et non à l'intérieur du châssis sous la carrosserie. (Photo: Mitsubishi Motors North America)
nouvelle n'est certes pas hors de l'ordinaire, compte tenu du palmarès impressionnant de la Lancer depuis ses débuts, mais sachez qu'on ne parle pas d'une Evo ordinaire, ni d'une simple épreuve du Championnat du monde de rallye (WRC). Au lieu de l'essence à haut indice d'octane, ce nouveau bolide carbure aux volts et aux ampères. Il s'agit en effet du prototype Lancer Evo IX MIEV (Mitsubishi In-Wheel Electric Vehicle), qui courra dans le Rallye des véhicules électriques de Shikoku.

Bien que des voitures électriques soient développées depuis la fin du 20e siècle, la technologie MIEV de Mitsubishi fait figure de proue. Comme son nom l'indique, les moteurs sont situés dans les roues de la voiture et non à l'intérieur du châssis sous la carrosserie. Ce nouveau type de moteur
Avec la Lancer MIEV, le rotor enveloppe le stator, créant un vide au centre. (Photo: Mitsubishi Motors North America)
électrique optimise le rendement de la voiture en accaparant moins d'espace, ce qui permet d'employer plus de batteries pour accroître la performance et l'autonomie. À l'instar de plusieurs autres véhicules électriques, l'énergie est fournie par un bloc-batterie au lithium-ion incorporé dans la voiture. Le système MIEV est apparu pour la toute première fois en mai dernier sur la Colt-EV, qui comprenait des moteurs électriques dans ses roues arrière.

Depuis, la technologie MIEV a connu des progrès importants. La première génération du moteur, à l'image de plusieurs autres moteurs électriques, se caractérisait par un design où le rotor (partie rotative) était placé à l'intérieur du stator (partie génératrice d'énergie). Avec la Lancer MIEV, c'est tout à fait le contraire. Le rotor enveloppe le stator, créant un vide au centre. Cette nouvelle disposition offre trois avantages majeurs:
  1. Le moteur est plus compact et plus léger, réduisant le poids superflu et donc la perte d'énergie;
  2. Le vide au milieu permet d'abriter les disques et les étriers de freinage;
  3. Le limiteur de vitesse a été complètement retiré du moteur.
Afin de préserver la réputation légendaire de la Lancer Evo en matière de performance, le prototype devait offrir une puissance égale sinon supérieure à la version à essence. Ainsi, chacun des moteurs de la MIEV produit 67 chevaux et un couple gargantuesque de 382 lb-pi. Au total, la Lancer électrique développe 268 chevaux, ce qui est comparable à l'EVO standard, ainsi qu'un couple de 1528 lb-pi, soit l'équivalent d'un dragster de la NHRA! (Bon, j'exagère un peu.) Mitsubishi n'a pas encore rendu publics ses chiffres officiels, mais avec trois fois plus de couple disponible à 0 tr/min que le modèle à essence, cette voiture sera un monstre à l'accélération. Présentement, la Lancer MIEV est capable d'atteindre une vitesse de 111 mi/h (environ 179 km/h), elle qui pèse 1590 kg, à peine 120 kg de plus que l'Evo IX conventionnelle.