Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi prépare une nouvelle Mirage et une nouvelle… Lancer

Mitsubishi n’est pas le constructeur qui fait le plus parler de lui à travers l’industrie, lui dont la gamme est plutôt réduite en comparaison avec la concurrence. Cependant, une nouvelle apparue hier sur le fil de presse a de quoi donner un peu d’espoir quant à la suite des choses chez ce petit fabricant japonais, lui qui profite depuis quelques années d’un partenariat avec Nissan.

En fait, lors d’une entrevue accordée à un magazine australien, le vice-président de la planification de produits, Vincent Cobee, a mentionné que la compagnie était loin d’avoir abandonné la lutte dans le segment de la voiture compacte.

« La presse écrit beaucoup sur l’émergence des VUS sur le marché et c’est bien normal. Ces derniers représentent 35 à 37 pour cent du marché mondial et la croissance se poursuit. Cependant, ça laisse quand même de la place à quelque 40 ou 50 millions de voitures », a-t-il affirmé.

De toute évidence, Mitsubishi espère obtenir sa part du gâteau. Le président et directeur général de la compagnie, Trevor Mann, a mentionné à ce chapitre que la prochaine Mirage était dans ses premières phases de développement. Selon lui, « L’Alliance possède une plateforme nommée CMF-B. La future Mirage pourrait en profiter, mais ce n’est pas encore décidé. »

Cette architecture doit recevoir la prochaine génération du Nissan Juke et de la Renault Clio. Une nouvelle Lancer serait quant à elle probablement assemblée sur la plateforme plus grosse nommée CMF-C.

Mitsubishi Mirage
Photo : Mitsubishi
Mitsubishi Mirage

Pour Mitsubishi, offrir des voitures d’entrée de gamme sous-compactes et compactes est une occasion de faire découvrir la marque à de jeunes consommateurs. Ces derniers peuvent ensuite évoluer à travers la famille de produits de l’entreprise ; c’est de cette façon dont on fonctionne ailleurs. Le problème, c’est qu’il existe de nombreux trous dans le catalogue du constructeur, si bien que l’opération de retenue est plus difficile à faire.

Avec une nouvelle Mirage et une Lancer dans sa gamme, la compagnie ferait un pas important vers la réalisation de cet objectif.

Bien sûr, les infos qui circulent concernent la production mondiale de l’entreprise. Il n’y a pour l’instant aucune information qui indique un retour de la Lancer en Amérique du Nord, mais si le modèle renaît de ses cendres, il n’est pas impossible qu’il effectue un autre tour de piste chez nous.

Il est permis de rêver.