Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Mitsubishi présentera sa petite Colt CZC à Genève

Mitsubishi présentera sa petite Colt CZC à Genève

Un petit cabriolet urbain parfait en toute saison Par ,

Un petit cabriolet urbain parfait en toute saison

L'année 2006 sera l'une des plus importantes de l'histoire pour les décapotables. Une foule de nouveaux modèles se pointent à l'horizon,
Un autre cabriolet pour Mitsubishi, mais celui-ci n'est pas destiné au Canada. (Photo: Mitsubishi Canada)
faisant baver d'impatience les consommateurs. Il y en a trop pour les énumérer tous, mais soulignons au moins les coupés-cabriolets Volkswagen Eos, Volvo C70 et Pontiac G6 Cabriolet, la superbe Jaguar XK décapotable, le sportif roadster Saturn Sky et la curviligne Mitsubishi Eclipse Spyder.

Cette dernière, maintenant rendue à sa quatrième génération, est aussi américaine que la tarte aux pommes (ou que la Pontiac G6, si vous préférez). Dessinée en Californie, elle est assemblée à l'usine de Mitsubishi en Illinois. Les amateurs européens de la compagnie ne sont pas en reste puisqu'ils ont leur propre cabriolet développé spécifiquement pour répondre à leurs préoccupations (routes étroites, taxes élevées, prix exorbitant de l'essence, etc.). Il s'agit de la Colt CZC, une minuscule voiture à quatre places (2+2) et à toit rigide rétractable conçue en collaboration avec la firme italienne Pininfarina.

La Colt CZC s'insère dans un segment dominé par des modèles comme la Nissan Micra C+C et la Peugeot 206 CC. (Photo: Mitsubishi Canada)
À l'instar des Peugeot 206 CC, Nissan Micra C+C et Opel Tigra, la Colt CZC est dérivée d'une sous-compacte urbaine traditionnelle, en l'occurrence la réputée Mitsubishi Colt. Fait intéressant, la CZC utilise la base du modèle 5 portes au lieu de celle du hatchback 3 portes. Ce choix a permis aux ingénieurs de travailler avec des dimensions plus appropriées, notamment pour intégrer le toit dans un coffre de taille raisonnable. Par ailleurs, afin de compenser la perte de rigidité occasionnée par l'absence du toit, Mitsubishi a renforcé le châssis et la structure de carrosserie de la voiture. Résultat: les niveaux de sécurité passive et de performance sur la route demeurent élevés.

Visuellement parlant, la CZC affiche un design vraiment intéressant. On observe plusieurs lignes empruntées aux prototypes CZ2 Cabriolet 2003 et CZ3 Tarmac 2001. Lorsque le toit est rabattu et rangé, la voiture a fière allure; toutefois, dès que le toit est en place, elle a l'air d'une petite auto en blocs Lego, avec un nez aussi long que le derrière. Tout comme la Colt régulière, la CZC comprend un habitacle épuré et sobre, avec plein de détails de style «iPod». À en juger par les images, il semble néanmoins que la banquette arrière convienne davantage à des bagages ou à un chien qu'à de vraies personnes.

La CZC comprend un habitacle épuré et bien conçu, avec plein de détails de style «iPod». (Photo: Mitsubishi Canada)
Un choix de deux moteurs est offert avec la CZC. La plupart des acheteurs opteront pour le moteur turbocompressé à quatre cylindres de 1,5 litre développant 150 chevaux - une puissance remarquable considérant la grosseur du moteur. Alors que les Mitsubishi européennes ne sont pas reconnues pour leur puissance (sauf la Lancer Evolution), la CZC se place en tête de la catégorie grâce à son accélération de 0 à 100 km/h en 8,4 secondes et à sa vitesse de pointe de 202 km/h. Pour ceux qui ont un plus petit budget, une version atmosphérique de ce moteur sera également disponible; elle développera 109 chevaux.