Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

SEMA 2018 : Mopar dévoile son Hellephant

Las Vegas, NV - Ce sont pourtant des milliers d’observateurs avertis et de travailleurs de l’industrie automobile qui étaient réunis au SEMA (Speciality Equipment Market Association) show de Las Vegas mais aucun n’avait prédit la dernière trouvaille de Mopar : la création, et la vente, d’un tout nouveau moteur de 1000 chevaux baptisé Hellephant.

Et c’est sous le capot d’une version remaniée du Dodge Super Charger 1968 qu’il a fait sa première apparition. Destiné à souligner le 50e anniversaire de ce  modèle iconique, le Super Charger reprend certains des éléments esthétiques de la toute première génération, mais en y ajoutant des composantes modernes et des matériaux plus léger.

De l'Éléphant... au Hellaphant
Sous le capot, c’est le  moteur Hellephant, une mécanique basée sur l’ancien moteur Hemi 426 de 1964, lui-même surnommé Éléphant en raison de sa puissance éléphantesque. Aujourd’hui, le Hellephant rend hommage à cette motorisation, tout en devant la suite logique du moteur Hellcat. Il est jumelé à une transmission 6 vitesses T-6060, tirée directement du Hellcat.

Pour en arriver à une telle puissance, le moteur, fabriqué dans un bloc d’aluminium léger, est suralimenté par un compresseur doté d’un rotor haute capacité. Assemblé avec une course de 4,0 pouces et un alésage de 4,13 pouces, il inhale via un volumineux compresseur à double vis de 3,0 litres fonctionnant environ 15 lb-pi de suralimentation. (Le moteur Hellcat utilise un compresseur de 2,4 litres et le Hellcat Demon un compresseur de 2,7 litres.) Il atteindra les 1000 chevaux et on affiche un couple de 950 livres-pied.

Le  moteur sera, dès janvier 2019, disponible auprès des détaillants Mopar ou en ligne. Il sera livré en boite, et contiendra tous les éléments nécessaires à son installation, incluant les supports, les courroies, les capteurs et même l’ordinateur de gestion. En fait, selon Mopar, il s’agira littéralement d’un  moteur « Plug’n play » qui sera facile à installer.

Photo : M.Bouchard

Et bien sûr, il sera aussi accompagné d’un logo Hellephant à ajouter sur la voiture pour bien l’identifier. Pour la petite histoire, puisque Dodge ne manque jamais une occasion marketing, le nouveau moteur a été  lancé exactement à 4 h 26, heure de Las Vegas!

RAM Mopar
Au-delà de la super  motorisation, l’équipementier Mopar est aussi, et surtout, une importante portion de ventes chez FCA. La division de FCA a, au cours de la dernière année seulement, personnalisé en usine quelque 300 000 véhicules avant de les livrer aux consommateurs. Une tendance qui progresse, selon les responsables.

« Personne n’aime avoir la même chose exactement que son voisin. Mopar, c’est exactement cela : la possibilité d’avoir, à moindre coûts, un véhicule différent et qui nous ressemble davantage », a expliqué Pietro Gorlier, principal dirigeant de la division.

C’est un peu ce que Mopar a tenté de prouver en dévoilant, au SEMA, deux prototypes de RAM personnalisé par ses soins : une version remaniée du RAM Rebel, et une version baptisée Down Low, inspirée du Ram Big Horn.

Photo : M.Bouchard
Photo : M.Bouchard

Dans les deux cas, on a ajouté des accessoires disponibles chez les détaillants Mopar, en y ajoutant quelques touches uniques. Pour certains, on a repeint les décorations; pour l’autre, on a ajouté une barre d’éclairage qui n’est pas encore vendue, ou un embout d’échappement de 5 pouces non disponibles en catalogue. « Mais ce sont deux véhicules que nous pourrions aisément offrir au client de façon presque identique. C’est important que lorsque Mopar dévoile quelque chose, ce soit à la fois réaliste et disponible. Il se peut que ce soit extravagant, ou que ce soit dispendieux, mais ça existe », poursuit Monsieur Gorlier.

Les défis d’avenir sont toutefois importants pour Mopar. Les voitures électriques changent la donne, et la baisse d’intérêt des jeunes pour les véhicules rend le cas plus difficile. « D’ici 5 ans, il faut s’attendre à ce que nous présentions des choses beaucoup plus en lien avec l’électrification. Pour le moment, nous offrons ce que les gens veulent, c’est à dire un moyen d’avoir un véhicule unique. La personnalisation peut prendre bien des formes. Elle peut toucher un échappement sport, mais elle est aussi intégrée dans l’électronique qui attirera davantage les jeunes conducteurs », conclut monsieur Gorlier, en rappelant que c’est Mopar qui, le premier, a offert la recharge par induction ou l’accès internet sans fil à l’intérieur des voitures.

SEMA Show
Le salon SEMA, c’est aussi le salon de tous les excès. Considéré comme le plus grand salon de l’auto au monde, réservé aux intervenants de l’industrie, il réunit des manufacturiers des quatre coins du monde qui viennent proposer pièces, accessoires, pneus ou services aux mécaniciens et acheteurs réunis sur place.

Au cours des trois jours du salon, plus de 70 000 acheteurs se réuniront sous le toit du centre des congrès, et quelque 3000 nouveaux produits seront lancés.

Mais alors que ces produits sont souvent des composantes mécaniques précises, ou des outils de réparation spécialisés, le salon offre aussi une opportunité unique de retrouver des voitures modifiées par centaines, des camions hors du commun et d’assister à des démonstrations spectaculaires de conduite en dérapage. On ne peut donc pas vous quitter sans vous montrer quelques-uns des véhicules les plus spectaculaires!