Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Carl Edwards & Brad Keselowski acceptent la sanction

NASCAR: Carl Edwards & Brad Keselowski acceptent la sanction

Par ,

Pour avoir intentionnellement sorti Brad Keselowski, provoquant un envol de la voiture du pilote Penske, Carl Edwards est pénalisée d'une mise sous probation pour les trois prochaines courses.

L'opinion générale concernant cette sanction du NASCAR part dans tous les sens, mais les deux pilotes impliqués acceptent la sanction, sans discuter.

Sur la page Facebook, Carl Edwards écrit: "Je respecte la sanction de NASCAR et j'ai hâte d'être au rendez-vous de Bristol. Je veux mettre tout ça derrière moi et je veux disputer de bonnes courses."

Carl Edwards fait référence au communiqué du président du NASCAR, Mike Helton, qui indique que les responsables des deux équipes impliquées, Roush Fenway Racing et Penske Racing, vont se rencontrer, lors de la prochaine course au Bristol Motor Speedway, afin de mettre les choses au clair.

Dans un communiqué, Brad Keselowski répond : "Je soutiens la décision du NASCAR, communiquée aujourd'hui. Ils ne sont pas dans une position enviable lorsqu'arrivent ce genre de choses, mais ils font un travail remarquable. De plus, ce qui s'est passé dimanche a pratiquement éclipsé la victoire de la Nº 2 de Miller et les performances solides dans l'ensemble à Atlanta de l'équipe Penske. Il faut maintenant passer à autre chose et se préparer pour Bristol. C'est un circuit où Penske Racing a eu beaucoup de succès. Je me sens bien à 100 % et j'ai hâte de reprendre la compétition."

Jack Roush déclarait mercredi dans un communiqué : "Nous sommes satisfaits que le NASCAR ait pris en compte toutes les circonstances pour la sanction de Carl (Edwards). Nous avons hâte de nous réunir à Bristol avec les officiels du NASCAR, Roger (Penske) et Brad (Keselowski) afin d'en parler ensemble et de passer à autre chose. Dans tout cela, on a oublié de souligner les bonnes performances de Roush Fenway à Atlanta - et des équipes Ford en général - et nous allons continuer de construire dans ce sens."