Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Denny Hamlin est comme à la maison à Martinsville

NASCAR: Denny Hamlin est comme à la maison à Martinsville

Par ,

Oublié la chirurgie au genou ou encore le pari d'un changement de quatre pneus, le natif de Virginie, Denny Hamlin, a écrasé ses concurrents et déjoué tous les pièges d'une course reportée à cause de la pluie à Martinsville.

"C'est une grande journée pour nous tous. Je n'arrive pas à y croire," criait Denny Hamlin dans sa radio à son chef d'équipe, Mike Ford. Au sujet du dernier drapeau jaune à dix tours de l'arrivée, le vainqueur déclare : "Je pensais que c'était la fin pour nous."

Photo: NASCAR Getty Images

En tête devant Jeff Burton (victime d'une crevaison de l'avant droit), Denny Hamlin semblait avoir la course en main tandis qu'un drapeau jaune surgissait à dix tours de la fin. Mike Ford explique que le jaune "est arrivé au meilleur moment car menant la course avec 10 tours à couvrir, il aurait été difficile de le rappeler, mais les pneus avaient 65 tours, des pneus neufs allaient être plus rapides, cependant on ne sait pas ce que vont faire les autres."

Hamlin et son équipier, Kyle Busch, sont rentrés aux puits tous les deux et aucun autre meneur ne les a suivis. Ils ont chaussé quatre pneus neufs, ce qui augmentait la longueur de l'arrêt. Jeff Gordon prenait la tête, ils se retrouvaient neuvième et dixième.

Photo: NASCAR Getty Images

Lors du tour de lancement, Kyle Busch partait à la faute amenant un nouveau jaune et préparant un damier vert et blanc. AÀce moment, Gordon était toujours premier sur la partie haute. Kenseth était deuxième en dessous. Ryan Newman troisième sur la partie basse et Hamlin quatrième sur la partie haute.

Lors de la relance, la Ford de Kenseth poussait la Chevrolet de Gordon laissant un peu de place. Hamlin s'est glissé dans le trou, est passé et s'est envolé. Dans le second virage Gordon poussait Kenseth hors de la trajectoire et Joey Logano, le jeune équipier de Hamlin plaçait sa Toyota deuxième réalisant un doublé pour Joe Gibbs Racing.

Jeff Gordon déclare : "Il (Kenseth) m'a poussé tellement fort que je ne voulais pas qu'il gagne la course après cela. Je me suis assuré qu'il ne gagne pas dans la ligne droite derrière."

Photo: NASCAR Getty Images

Matt Kenseth reconnaît "À priori c'est de ma faute. Je me suis approché de Jeff et je l'ai poussé un peu, pas fort du tout. C'était idiot de ma part. J'aurais pu terminer troisième... mais je pensais aller chercher la victoire."

Course en demi-teinte pour Jimmie Johnson qui termine neuvième mais se place en tête du classement provisoire, Kevin Harvick ayant eu des problèmes de frein.

Denny Hamlin savoure sa deuxième victoire à Martinsville, il doit maintenant subir son intervention chirurgicale et se rétablir. "J'ai maintenant besoin de chaque heure pour récupérer à temps pour Phoenix. Ce décalage est frustrant, mais c'est aussi un très bon résultat."