Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Greg Biffle et Ford retrouvent la victoire à Pocono

NASCAR: Greg Biffle et Ford retrouvent la victoire à Pocono

Par ,

Une victoire pleine d'émotions à Pocono, où la course avait été retardée à cause de la pluie.

Non seulement Greg Biffle retrouve la victoire après 64 courses, mais il ramène Ford à la victoire pour la première fois depuis novembre dernier à Talladega. De plus, le copropriétaire de son équipe n'est autre que Jack Roush, toujours hospitalisé et présent dans tous les esprits de Roush Fenway Racing.

"J'avoue que lorsqu'il ne restait plus que cinq tours, j'ai commencé à y penser. Je me disais cette course c'est pour Jack. Et puis à Ford. Avec tout le temps que je passe avec les gens de Ford, ils désespéraient de prouver qu'ils ont un bon produit."

Lors du dernier arrêt, Greg Biffle a changé deux pneus, ce qui lui a permis de repartir en tête et de prendre la victoire sur le Pocono Raceway. Greg Erwin, son chef d'équipe, déclare "vers la fin il faut donner l'opportunité de briller aux gars des puits. C'était deux pneus et essence. Nous sommes passés de la troisième à la première place."

Avant la dernière relance, Sam Hornish Jr. était en tête mais il ne s'est pas arrêté pour changer ses pneus.

Tony Stewart termine second et Carl Edwards, l'équipier de Biffle chez Roush Fenway Racing, est troisième. Tony Stewart parti en pôle position dit : "Nos gars ont fait un super travail pour nous amener la première des voitures ayant changé quatre pneus, et cela nous a donné l'opportunité de prendre le dessus sur ceux qui avaient changé deux pneus et ceux qui n'avaient pas changé. Nous devions juste être solides et rouler."

La course a été marquée par un terrible accident provoquant l'interruption de la course durant une demi-heure. Elliot Sadler a percuté la barrière par l'avant. L'impact était si fort que le moteur est sorti de la voiture. Elliot Sadler explique : "Je n'ai pas vu le ralenti, mais quelqu'un m'a percuté sur l'arrière et m'a fait partir sur l'herbe sans que je puisse rien contrôler. Le choc a été très dur."

Elliot Sadler et Kurt Busch ne sont pas blessés. Kurt Busch a été percuté à l'arrière par Jimmie Johnson, poussant alors Sadler. Un peu amer, Kurt Busch déclare : "Je me suis fait percuter en pleine ligne droite. Jimmie Johnson m'a rentré dedans." Jimmie Johnson s'excusait pour l'incident, pensant simplement s'appuyer sur Kurt Busch : "La dernière chose que je voulais était de causer un carambolage et l'accident de la Nº 2 ou quelque chose comme ça. Je me sens mal avec ça mais nous étions simplement en bagarre serrée."

La course avait été retardée de 30 minutes à cause de la pluie et il y a eu deux drapeaux rouges.