Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR : Jacques Villeneuve heureux d'entrer chez Penske

NASCAR : Jacques Villeneuve heureux d'entrer chez Penske

Par ,

On pouvait s’en douter, le Québécois Jacques Villeneuve est réellement heureux d’entrer dans la grande famille Penske. Auto123.com a discuté avec lui de cette promotion.

On a appris hier que Villeneuve allait disputer deux épreuves de la série NASCAR Nationwide tenues sur des circuits routiers, celles de Road America (le 25 juin) et de Montréal (le 20 août), aux commandes de la Dodge Avenger No. 22 de l’écurie Penske habituellement confiée à Brad Keselowski.

« Je suis vraiment content de rentrer chez Penske. Ça fait des années que je côtoie Roger Penske ; depuis l’époque de la série CART en fait, » a raconté Villeneuve à Auto123.com mercredi.

Dodge Avenger de Brad Keselowski (Photo: LAT/nascar.com)

« J’ai beaucoup de respect pour lui, car il a fait, avec succès, de la F1, de l’Indy, de l’endurance et du NASCAR. C’est un vrai connaisseur de course. Il a toujours eu du respect pour moi. Je crois qu’il s’est fait son idée sur moi à l’époque de la série CART et il n’ pas changé d’opinion, » de raconter Villeneuve.

« Oui, Brad (Keselowski) a parlé de moi à l’écurie, et c’est en partie grâce à lui que l’accord s’est fait. Lors de mon essai, j’ai beaucoup discuté avec lui et Kurt (Busch). Ce ne sont pas des gars de circuits routiers et on a eu une conversation comme il n’en existe pas entre les pilotes en Europe. C’était très ouvert, très franc. Brad voit mon arrivée dans l’écurie comme un avantage. Il peut profiter de mon expérience et de mes conseils pour s’améliorer, » de poursuivre Villeneuve.

Comment se sont déroulés les essais tenus sur le tracé de Road Atlanta ? « On a effectué une journée entière d’essais. Puisque la voiture de série Nationwide est soumise à de nouveaux règlements techniques, on doit repartir de zéro avec les réglages. La voiture se pilote très différemment de celle de l’an dernier. J’ai eu le plaisir d’effectuer ces essais à Road Atlanta où j’ai remporté la victoire en Formule Atlantique en 1993. C’est un magnifique tracé, technique, sur lequel j’ai vite repris mes automatismes. Ça a été une bonne expérience pour connaître les membres de l’équipe et de travailler sur les ajustements, » de dire Villeneuve.

Ces deux courses pourraient-elles, éventuellement, mener à un poste à temps complet chez Penske ? « Une chose à la fois…, » prévient vite Villeneuve.

« Il n’y a eu aucune discussion à ce sujet. Vraiment aucune. De toutes façons, pour un volant régulier, je devrais apporter de l’argent, même chez Penske. Pour ces deux courses, je n’ai rien à apporter, car ce sont les commanditaires réguliers de la voiture de Brad qui défraient la note. Mais je suis quand même ultra content de mettre les pieds chez Penske ! »