Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Le port du HANS aurait-il sauvé Dale Earnhardt ?

NASCAR: Le port du HANS aurait-il sauvé Dale Earnhardt ?

Par ,

Alors qu’on se rapproche de la tenue du Daytona 500, on se prépare aussi à souligner le dixième anniversaire du décès tragique de Dale Earnhardt Sr.

Lors du dernier tour de piste du Daytona 500 de 2001, la voiture de Earnhardt a effectué un écart vers la droite et a percuté le mur de face, tuant le septuple champion de la Coupe.

Durant cette course, Earnhardt ne portait pas le support de casque HANS, ce qui a peut-être contribué à lui infliger des blessures fatales.

Le HANS a été conçu par l’ancien pilote Jim Downing et le Dr Robert Hubbard, un professeur en ingénierie.

Photo: HANS

Durant la semaine précédant le Daytona 500 de 2001, des experts ont conseillé aux pilotes de porter le HANS durant la course et de faire installer des harnais de sécurité à cinq brins au lieu de quatre.

Tout le monde savait aussi que Earnhardt conduisait avec son harnais desserré parce que cela lui permettait de s’allonger dans son siège très droit afin de mieux « sentir » l’aspiration sur le super ovale de Daytona.

Alors le port du HANS aurait-il sauvé sa vie?

Downing avoue que plusieurs experts, dont des médecins, ont des opinions divergentes sur ce qui a causé sa mort.

« En tenant compte de cela, je crois que lorsque la voiture de Dale Earnhardt Sr a percuté le mur et que les brins de son harnais se sont tenus, un HANS aurait maintenu sa tête en place. Sous les différents scénarios des experts, les conséquences auraient été moins graves. C’est mon opinion, mais personne n’en est vraiment sûr, » de dire Downing.

Puisque les voitures de NASCAR ne sont pas munies de télémesure ou d’acquisition de données durant les courses, on ne peut que spéculer sur ce qui s’est réellement passé dans le cockpit lors de l’impact.

Heureusement, les dix dernières années ont vu apparaître plusieurs dispositifs de sécurité qui ont sauvé la vie de plusieurs pilotes ou les ont protégés de graves blessures à la tête.

« L’utilisation généralisée du HANS a été accélérée par les malheureux accidents d’Ayrton Senna et de Earnhardt Sr., » de déclarer Downing.

« Sans ces accidents, le HANS aurait pris beaucoup plus de temps à s’imposer. Ici, en Amérique du Nord, l’accident de Earnhardt Sr a mené à l’utilisation de murets d’absorption, de meilleures ceintures de sécurité, de cockpit plus ergonomique et de la venue de la Voiture de demain. Aujourd’hui, quand je pense à Dale Earnhardt Sr., je pense surtout à la sécurité accrue qu’à son style de pilotage macho qui faisait sa renommée, » de conclure Downing.