Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Les courses ne devraient-elles pas toutes être comme le Bud Shootout ?

NASCAR: Les courses ne devraient-elles pas toutes être comme le Bud Shootout ?

Par ,

Comment NASCAR y arrive-t-elle ? La situation économique est aussi mauvaise qu'on puisse l'imaginer aux États-Unis et pourtant, les estrades étaient (presque) remplies au Daytona International Speedway ce samedi soir pour y voir le légendaire Bud Shootout!

La formule était toute neuve cette année. Au lieu des détenteurs de pole position de la saison précédente, NASCAR a plutôt choisi de passer aux six meilleurs pilotes de chaque marque (Ford, Chevrolet, Dodge et Toyota) plus un pilote choisi par marque pour un total de 28 participants.

Ils ont pris le départ un peu après 20h00 et un premier accident lors de la première session (de 25 tours alors qu'il y aurait une deuxième session de 50 tours) a rapidement éliminé des pilotes comme David Ragan (Ford No 6) et Scott Speed (Camry n No 82) dans un accrochage...presque causé par...Robby Gordon (Dodge No 7 qui sera transformée en Camry pour le Daytona 500) qui a accroché la jeune vedette Joey Logano (Camry No 20) qui venait tout juste de terminer deuxième dans la course ARCA 200 quelques heures plus tôt sur la même piste !

Un dérapage de Elliott Sadler (Dodge No 19) avec 20 tours à faire lors de la deuxième partie de la course a causé une autre neutralisation, des arrêts aux puits et une relance.

Puis, il y a eu un autre accident, cette fois causé par le détenteur de la pole, Paul Menard (Ford No 98) qui a frappé Dale Earnhardt (Chevrolet No 88), Bobby Labonte (Ford No 96) et Greg Biffle (Ford No 16 pour la deuxième fois !) provoquant une autre neutralisation et des arrêts aux puits.

À deux tours de la fin, Biffle est encore impliqué et c'est une septième neutralisation qui viendra nuire à son coéquipier Jamie McMurray (Ford No 26) qui se dirigeait vers la victoire.

Avec deux tours à faire, NASCAR relance la course (vert-blanc-damier) et alors que McMurray semble l'avoir dans la poche, Kevin Harvick (Chevrolet No 29) réussit à le passer au dernier tour quelques secondes avant que Jimmie Johnson (Chevrolet No 48) l'échappe, frappe Casey Mears (Chevrolet No 07) et cause tout un carambolage !

Mais ça y était! Harvick gagnait le Bud Shootout suivi de McMurray et de Tony Stewart (Chevrolet No 14). Toutes les courses NASCAR ne devraient-elles pas être des Bud Shootout ?