Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NASCAR: Les frères Waltrip lancent le resurfaçage du circuit de Daytona

NASCAR: Les frères Waltrip lancent le resurfaçage du circuit de Daytona

Par ,

Terminés les nids de poule et les interruptions pour refaire le revêtement. Les premiers travaux depuis 1979 pour refaire le revêtement du Daytona International Speedway sont lancés.

Le circuit a ouvert en 1959 et c'est le deuxième resurfaçage.

Darrell and Michael Waltrip, les deux seuls frères à avoir remporté le Daytona 500, ont lancé les premiers travaux officiels lundi dans le virage Nº 1 (à l'angle de 31 degrés).

Photo: nascar.com

Darrell Waltrip a remporté l'épreuve en 1989, il déclare : "J'ai frappé les murs mais je n'ai jamais creusé une piste, c'est une première pour moi. C'est une bonne sensation. Ces engins sont comme piloter une bonne voiture de course. Il faut avoir les bons équipements et nous les avions aujourd'hui. Je suis content de ce projet."

Michael Waltrip a gagné en 2001 et 2003, il dit : "Je vais prendre quelques morceaux et les ramener en Caroline du Nord. C'est endroit est particulier pour notre famille. Cela fait partie de nous. Je suis traditionnaliste et lorsque je viens dans ce tunnel, je songe à ce que représente cet endroit pour moi. J'adore Daytona et j'aime que cet endroit soit comme la Mecque pour les courses NASCAR."

Le processus pour refaire le revêtement de l'ovale est compliqué. L'asphalte sera refait sur le circuit, dans les puits et l'ensemble des infrastructures également. Le bitume existant, vieux de 52 ans, va être retiré entièrement et le resurfaçage pourra démarrer.

Les travaux seront achevés pour le 1er janvier 2011. On estime à 50,000 tonnes d'asphalte nécessaires pour repaver les 1,435,000 pieds carrés. Le coût du projet devrait atteindre les 20 millions de dollars.

Jeff Gordon, qui a gagné six fois à Daytona, déclare : "Le vieux revêtement était le meilleur, la façon dont les pneus se comportaient, comment les voitures réagissaient. Cela va nous manquer. Sans parler du problème de février 2010, c'est le lieu où l'on veut courir."

De son côté Kyle Busch indique : "Je ne suis pas un fan (du resurfaçage). La piste était ce qu'elle est. C'était vieux, ça glissait. Il fallait savoir tenir sa voiture pour rouler ici."