Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Un million de morts sur les routes annuellement : les Nations Unies veulent agir

| Photo : D.Boshouwers
Obtenez le meilleur taux d'intérêt pour votre prêt auto chez Automobile en Direct
Daniel Rufiange
L’objectif de la campagne est de réduire de moitié le nombre de décès d’ici 2030.

•    L’objectif d’une nouvelle campagne des Nations Unies est de réduire de moitié le nombre de décès sur les routes d’ici 2030.

Selon les Nations Unies, plus d’un million de personnes se tuent sur les routes à travers le monde chaque année. Ce chiffre est effarant. De ce nombre, 90 % des décès surviennent dans les pays en voie de développement.

Mais les États-Unis vivent aussi un problème, alors que les morts se comptent par dizaines de milliers. Encore l’année dernière, le chiffre des 40 000 décès a été atteint, une baisse de 3,6 % par rapport à 2022, cependant. À titre comparatif, au Canada, on a dénombré en 2022 1931 décès sur les routes, un nombre important, mais en proportion deux fois inférieurs à ce qui se produit du côté américain.

C’est dans ce contexte que les Nations Unies ont lancé en 2021 une campagne mondiale de sécurité routière qui vise bien sûr à réduire le nombre de fatalités sur les routes. L’objectif est de réduire de moitié le nombre de victimes d’ici 2030.

La campagne publicitaire qui sera lancée aux États-Unis va durer deux ans et elle va éduquer les gens sur des mesures de sécurité élémentaires, comme le port de la ceinture de sécurité et celui du casque à moto. L’accent sera aussi mis sur l’importance de ranger son téléphone alors qu’on se trouve au volant.

Ces mesures ont été annoncées par Jean Todt, envoyé spécial des Nations unies pour la sécurité routière, lors d’une conférence de presse inaugurant la campagne aux États-Unis.

La circulation à New York
La circulation à New York | Photo : Wikimedia Commons

Villes ciblées
Les publicités vont apparaître sur les panneaux d’affichage de la compagnie JCDecaux à travers plus de 80 pays et 1000 villes, dont New York, Chicago et Boston, et ce, à compter de lundi.

La campagne s’inscrit dans le cadre de la nouvelle décennie d’action des Nations unies pour la sécurité routière, qui a été lancée en 2021.

Et comme mentionné, la situation est aussi dramatique dans les pays en voie de développement. « Malheureusement, les chiffres s’aggravent à l’intérieur de nombreux pays, principalement en Afrique, et dans certains pays d’Asie et d’Amérique latine. C’est pourquoi nous devons collaborer avec les gouvernements et le secteur privé pour nous réveiller face à ce que j’appelle une pandémie silencieuse », a déclaré Jean Todt.

Selon les Nations unies, les accidents de la route sont la deuxième cause de décès aux États-Unis, après les armes à feu. Il est évident que plusieurs de ces décès pourraient être évités. L’Organisation mondiale de la santé estime que le taux de mortalité aux États-Unis est plus de deux fois supérieur à celui de l’Europe. On l’a vu, c’est le cas avec le Canada également.

Le succès de ce genre de campagne
Le site Autoblog, qui rapporte la nouvelle, rappelle qu’en 2014, la ville de New York a lancé le programme de sécurité routière « Vision zéro » afin de réduire le nombre de décès et de blessures graves sur les routes. Elle a construit des centaines de kilomètres de pistes cyclables, installé des radars automatiques et instauré des zones de vitesse près des écoles. De 2013 à 2023, les décès dus à la circulation ont diminué de 12 % et ceux concernant les piétons de 45 %.

La compagne peut donner des résultats. Bien sûr, la grande partie des responsabilités appartient aux usagers de la route.

Daniel Rufiange
Daniel Rufiange
Expert automobile
  • Plus de 17 ans d'expérience en tant que journaliste automobile
  • Plus de 75 essais réalisés au cours de la dernière année
  • Participation à plus de 250 lancements de nouveaux véhicules en carrière en présence des spécialistes techniques de la marque