Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan LEAF 2011 : aperçu

Nissan LEAF 2011 : aperçu

De la «feuille» japonaise à la feuille d'érable Par ,

D’une décennie à l’autre, on assiste à des points tournants, voire à des révolutions, dans le domaine de l’automobile. Quelques-uns étaient prévisibles; d’autres, non. La génération dont je fais partie sera témoin de l’un des changements les plus médiatisés et anticipés de l’histoire -- l'avènement de la voiture électrique moderne de série.

La LEAF amorcera son aventure canadienne dans des villes comme Vancouver, et ce, dès le début de 2011.

Bien que le concept de la locomotion électrique date de près de 200 ans, ce n’est qu’aujourd’hui, en ce début de 21e siècle, que la société a décidé de l’accepter dans le train-train quotidien.

Ladite société n’a que très peu entendu parler des efforts de Nissan en matière de «transport durable», une expression que plusieurs constructeurs automobiles ne cessent de nous lancer aux oreilles depuis quelques années. Pendant que tout le monde (ou presque) discutait de la venue imminente de la Toyota Prius rechargeable et de la Chevrolet Volt électrique, Nissan s’affairait discrètement à peaufiner une voiture qui risque fort bien de devenir LE modèle «vert» de 2010… jusqu’à ce que la Volt sorte enfin des coulisses et entre définitivement sur la scène.

La star électrique
Carlos Ghosn est quasiment une star à l’heure actuelle, du moins dans l’industrie automobile. Quand on l’écoute parler des voitures électriques avec autant de passion, il est facile de se convertir. La bonne nouvelle, c’est que M. Ghosn ne lance pas des paroles en l’air. Conformément au plan de la compagnie, Nissan est bel et bien sur le point de commercialiser une voiture électrique à cinq places abordable pour le commun des mortels. En fait, l’Alliance Renault-Nissan s’impliquera dans tout le processus, de la conception à la production, en passant par le développement et le marketing. Leur objectif est de s’assurer que l’expérience de la LEAF soit concluante et marquante.

Certains affirment que la prévision d’un million de véhicules électriques sur la route d’ici 2015 est trop ambitieuse et irréaliste. Carlos Ghosn dit pourtant qu’il s’agit d’une estimation conservatrice et j’ai tendance à le croire. À n’en pas douter, dès que les «vraies» voitures électriques prendront d’assaut le marché, un effet boule de neige se produira. Plus il y en aura qui sortent des salles de montre, plus leur visibilité sera grande et plus les gens en voudront.

M. Ghosn a fait une belle déclaration qui résume parfaitement l’engouement pour les véhicules électriques. «Au volant de ceux-ci, l’agrément de conduite n’est plus accompagné d’un sentiment de culpabilité», s’est-il exclamé.

L’habitacle, d’autre part, est un mélange éclectique de vieux et de nouveau.