Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nissan ajuste l’offre pour sa Sentra en 2019

La Sentra de Nissan est l’un des plus vieux produits du portfolio de Nissan et en attendant la prochaine génération, son créateur y va de petites améliorations afin de la garder au goût du jour et, surtout, donner quelques arguments de ventes aux représentants.

Car, il ne faut pas se mentir, la Sentra a pris de l’âge et face à une offre renouvelée ailleurs, elle ne fait plus le poids. Avec quelques ajustements pour 2019, on va peut-être réussir à étirer la sauce un tantinet.

Pour l’instant, les informations reçues concernent les modèles américains, mais il est à prévoir un copier-coller de ce côté-ci de la frontière. Aussi, mentionnons qu’en général, l’offre est sensiblement la même ; seules quelques variantes avancées aux États-Unis ne sont pas livrables au Canada.

Ce qu’on remarque le plus au sujet des changements apportés pour 2019, c’est la mise à niveau sur le plan technologique et également en matière de sécurité. Ainsi, toutes les Sentra proposeront la compatibilité avec les applications Apple CarPlay et Android Auto. Cela met, du coup, le modèle à jour vis-à-vis les autres produits de la famille.

À compter de la variante SV, la deuxième de la gamme, une nouvelle édition spéciale livre des roues de 17 pouces, des freins à disques à l’arrière, le régulateur de vitesse adaptatif, un toit ouvrant ainsi que les alertes pour les angles morts et la circulation transversale arrière. Le système NissanConnect devient de série avec les fonctions de connectivité avec les appareils intelligents.

Une version est sacrifiée du catalogue, soit l’Édition Minuit. Du reste, l’acheteur retrouvera les moutures SR Turbo et NISMO au menu.

La prochaine génération de la Sentra est attendue quelque part en 2019 comme modèle 2020. Considérant la concurrence dans ce créneau, le constructeur japonais devra frapper un grand coup s’il souhaite que sa compacte redevienne un incontournable dans le segment.

Ce n’est plus le cas depuis la refonte terrible de 2007.