Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

NoMoreSMS : la voiture appelle la police si vous textez

NoMoreSMS : la voiture appelle la police si vous textez

Par ,

Pour contrer le fléau sans cesse grandissant des automobilistes qui textent pendant qu’ils conduisent, plusieurs constructeurs majeurs ont travaillé de concert et développé NoMoreSMS un système qui, une fois la voiture démarrée, est en mesure de détecter si un conducteur utilise son cellulaire lorsqu’il est au volant. 

Mais ce petit bijou d’ingénierie, qui sera installé dans tous les nouveaux véhicules à partir de 2018, va encore plus loin: il transmet un message aux autorités locales, leur indiquant la marque, le modèle, l’immatriculation et la couleur du véhicule, de même que sa position géographique en temps réel. Ainsi, les forces de l’ordre pourront localiser les fautifs… ou, le cas échéant, leur faire parvenir une amende par la poste, un peu sur le principe des photo-radars.

L’idée est venue de James Robinson, un ingénieur qui a imaginé ce dispositif après avoir vu de nombreux automobilistes texter sur l’autoroute, mettant non seulement leur vie en danger, mais risquant aussi de causer des accidents. « Malgré les campagnes publicitaires choc, les contraventions et la révocation du permis dans certains cas, plusieurs personnes ne comprennent pas encore à quel point il est dangereux d’utiliser leur cellulaire au volant », explique Robinson. « Une détection systématique de l’utilisation d’un appareil mobile au volant permettrait non seulement d’endiguer le phénomène, mais aussi de sauver de nombreuses vies ».

Mais pourquoi travailler de concert avec les constructeurs rivaux? « Et pourquoi pas? » rétorque Robinson. « La sécurité routière est l’affaire de tous et le seul moyen de rendre nos routes sécuritaires est de travailler ensemble et d’aller tous dans la même direction ». Sans expliquer en détail le fonctionnement de ce système, il précise que le passager pourra utiliser un téléphone sans problème car NoMoreSMS ne concerne que l’appareil étant utilisé via la connectivité Bluetooth.

Allez, soyez prudents sur les routes en ce 1er avril et gardez à l’esprit qu’au rythme actuel des percées technologiques, cette nouvelle risquerait fort bien de ne plus être un canular d’ici quelques années mais bien une nouvelle tout ce qu’il y a de plus sérieux!