Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Nouvelle de l'industrie: Isuzu se retire du Salon de Détroit

Nouvelle de l'industrie: Isuzu se retire du Salon de Détroit

Les ventes d'Isuzu aux États-Unis sont en chute libre malgré l'ajout de nouveaux modèles à la gamme Par ,

Les ventes d'Isuzu aux États-Unis sont en chute libre malgré l'ajout de nouveaux modèles à la gamme

Vous vous rappelez d'Isuzu? La marque japonaise alternative qui nous a donné quelques véhicules assez cool au fil des ans? À son introduction en
Vous vous rappelez d'Isuzu? La marque japonaise alternative qui nous a donné certains véhicules assez cool au fil des ans? Son VUS Trooper est particulièrement mémorable. (Photo: Isuzu)
1990, la Stylus avait impressionné les amateurs de berlines compactes en se démarquant - quoi d'autre? - par son style et en performant mieux que plusieurs de ses rivales. L'Impulse a livré une belle bataille à la Volkswagen Scirocco, qui était plus belle, du moins à l'époque. Enfin, sa gamme de VUS faisait l'envie de la plupart des constructeurs, particulièrement le petit Amigo, l'intermédiaire Rodeo et le grand Trooper.

Malgré tout, Isuzu avait de la difficulté à tenir tête aux Toyota et Honda de ce monde. Par conséquent, sa gamme de véhicules a été discontinuée en Amérique du Nord, la marque disparaissant totalement du Canada sans tarder.

La branche américaine a été taillée de façon dramatique l'année dernière, le Rodeo étant mis de côté et jamais remplacé. L'Axiom au design unique
La branche américaine d'Isuzu a été taillée de façon dramatique l'année dernière. Le Rodeo (en haut à gauche) et l'Axiom (en bas à droite) font partie des modèles mis de côté et jamais remplacés. (Photo: Isuzu)
a lui aussi pris le chemin des oubliettes, laissant le très compétent mais très semblable Ascender poursuivre le combat dans le segment le plus hostile de l'industrie automobile. Il y avait aussi la promesse d'un nouveau camion basé sur une plate-forme de GM.

Si vous ne le saviez pas déjà, l'Ascender n'est rien d'autre qu'un GMC Envoy habillé un peu différemment. Or, nos routes abondent de VUS GMT360 - ajoutez le Chevrolet TrailBlazer, le Buick Rainier, le Saab 9-7X et le vieux Oldsmobile Bravada - et comme Isuzu était de plus en plus négligée et que ses ventes étaient en chute libre, les dirigeants lunatiques de la compagnie n'ont pas eu d'autre choix que de reconnaître que leur plan de match ne valait plus rien.

En vérité, ses concessionnaires, qui étaient habitués aux résultats de vente élevés et à la grande profitabilité du Trooper durant les années
Les ventes ont dégringolé malgré la présence du nouveau camion i-280/i-350 dans la gamme 2005. (Photo: Isuzu)
1980 et 1990, sont présentement en train de souffrir. Les ventes sont inférieures de 50 % depuis le début de 2005, avec un maigre total de 9166 exemplaires vendus au 31 août selon Autodata Corp. Pour mettre ces données en perspective, cela représente un dixième de 1 % des 6,5 millions de camions et de VUS vendus au cours de la même période. Ouch. Mitsubishi vend autant de véhicules au Canada, un marché 10 fois plus petit que les États-Unis, et elle connaît encore certaines difficultés.

Pourtant, Isuzu offre son nouveau camion depuis le premier jour de l'année. Appelé i-280 et i-350, dépendamment de la version choisie, ce
Isuzu n'est jamais assez forte et distincte pour rivaliser avec Chevrolet, GMC et les autres divisions du groupe GM, qui obtiendront toujours plus d'attention grâce à un budget de marketing considérable. (Photo: Isuzu)
nouveau camion est basé sur le combo Chevrolet Colorado/GMC Canyon - eh oui, un autre clone dérivé d'une autre paire de clones! Bizarre, non? Des fois, je n'arrive pas à comprendre comment certains dirigeants sont capables de garder leurs jobs, encore moins d'être engagés au départ. De même, je n'ai aucune idée des options qui étaient sur la table lorsque Isuzu a pris la décision d'abandonner ses propres produits et de vendre des copies de GM.

Y a-t-il vraiment quelqu'un qui croyait que l'identité de la marque Isuzu était assez forte et distincte pour rivaliser avec Chevrolet, GMC et les autres divisions du groupe GM, qui obtiendront toujours plus d'attention grâce à un budget de marketing considérable? Après tout, GM ne détient que 10 % des parts d'Isuzu et elle n'a pas grand chose à gagner en débloquant des fonds pour cette marque importée. Alors, dans quelle direction doit se tourner Isuzu? Certainement pas vers Détroit.