Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Où sont vos bonnes manières?

Par ,

Chaque semaine, je dois parcourir plusieurs centaines de kilomètres entre Sudbury et Toronto uniquement pour prendre possession de mes véhicules d’essai et les retourner au bout de quelques jours. Ces longs trajets me font découvrir le joli panorama du nord de l’Ontario et me permettent d’évaluer la consommation réelle sur l’autoroute des modèles en question, sans oublier bien sûr leur niveau de confort après plusieurs heures de route. Or, depuis quelque temps, l’expérience m’occasionne beaucoup de stress…

Je ne suis pas le seul à remarquer que de plus en plus d’idiots prennent le volant. J’ai vérifié auprès de mes collègues et amis à la grandeur du continent et il semble que cette épidémie se soit répandue bien au-delà de la province ontarienne.

Les idiots dont je vous parle mettent en danger leur vie et celle des autres usagers de la route, ils perturbent la circulation normale et ils frustrent un nombre incalculable d’automobilistes. Le pire, c’est qu’ils ne réalisent même pas qu’ils conduisent en idiots!

Évidemment, une formation appropriée sur la conduite d’un véhicule automobile et l’étiquette au volant pourrait aider à prévenir un million d’incidents causés par ces idiots. Toutefois, le système de formation des conducteurs au Canada semble se contenter du minimum.

Donc, pour le reste de mon blogue, j’aimerais y aller de quelques conseils et suggestions afin d’aider mes chers lecteurs à ne pas devenir pareils idiots.

·Un convoi de véhicules vous suit? Cela signifie que vous roulez trop lentement. Sur une autoroute où la limite est de 90 ou 100 km/h, vous n’avez aucune raison de retarder et d’importuner les autres conducteurs, peu importe la beauté du paysage. Si vous tenez à admirer les arbres et les lacs, rangez-vous sur le côté et prenez des photos.

·Le panneau montrant une sorte de «Y» nous informe qu’une deuxième voie spéciale apparaîtra bientôt sur l’autoroute. Si vous roulez à la limite de vitesse indiquée et qu’une filée de voitures vous colle quand même au derrière, utilisez la voie de droite. Les conducteurs qui bouchent la voie de dépassement et empêchent les autres plus rapides de passer devant ne rendent pas service à personne.

Si vous dépassez un véhicule, revenez dans la voie de droite aussitôt la manœuvre terminée. La voie de dépassement est faite SEULEMENT pour dépasser. En outre, vous ne devez pas vous en servir pour accélérer puis ralentir lorsqu’elle finit.

·Attachez votre chargement de manière sécuritaire! Une seule corde ou sangle avec cliquet ne suffit généralement pas pour fixer un canoë, un kayak ou une pile de bois dans votre caisse ou remorque. Si votre arrimage bâclé vous entraîne à perdre votre chargement et cause des blessures/dommages, vous méritez vraiment de voir votre permis de conduire être suspendu pour cause de stupidité.

·Avez-vous de la difficulté à voir dans la neige ou la pluie? Si oui, remplacez vos lumières de phares, ajustez leur orientation ou optez pour des balais essuie-glace de meilleure performance. Cela ne coûte pas si cher et vous demandera peu de temps. Par-dessus tout, vous rendrez la route plus sécuritaire pour vous et les conducteurs qui vous entourent.

Conduire un véhicule nerveusement par une météo peu clémente risque fort de provoquer un accident. Si vos nouveaux phares ou balais essuie-glace ne règlent pas le problème, tournez-vous vers le transport en commun ou déplacez-vous lorsqu’il fera beau.

·Ces lignes jaunes et blanches sur la chaussée? Pleines ou pointillées, elles délimitent les voies et contrôlent le trafic. Rappelez-vous-en.

·Dépassez seulement lorsque les conditions sont sécuritaires. Les automobilistes qui s’en viennent en sens inverse se foutent du fait que vous soyez coincé derrière un Winnebago ou un camion de marchandises qui avance hyper lentement. Gare aux voitures au bout de la courbe ou de l’autre côté de la colline!

C’est simple : dans le doute, abstenez-vous de dépasser. Sinon, l’accident qui pourrait s’ensuivre risque de coûter quelques vies, dont la vôtre, en plus de vous faire passer à l’histoire comme un vrai idiot du volant.