Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rappel des Chrysler 300 et Dodge Charger et Challenger

Lorsque des modèles sont un peu plus âgés sur le marché, ils sont moins souvent touchés par des procédures de rappel, car les petits bobos qui avaient à se montrer le bout du nez sont chose du passé.

Il y a toutefois des exceptions, comme nous le montre le cas du rappel lancé par Stellantis concernant trois modèles plus vieillissants au sein de la gamme, soit la Chrysler 300, ainsi que les Dodge Charger et Challenger.

La campagne est rendue nécessaire, car on doit remédier à un défaut à la hauteur du capteur du système de surveillance de la pression des pneus (TPMS). Ce dernier peut indiquer à tort une situation de basse pression. Au total, 52 340 modèles ont été livrés avec des capteurs dont les batteries peuvent tomber en panne prématurément, ce qui déclenche un voyant TPMS alors qu’il n’y a aucun risque réel pour la sécurité.

Ce n’est pas un problème pour le conducteur lorsque la situation se produit, mais à long terme, ça peut en représenter un.

Consultez les véhicules à vendre disponibles près de chez vous

Chrysler 300
Photo : D.Boshouwers
Chrysler 300

En effet, un voyant TPMS qui reste allumé en permanence peut masquer une véritable perte de pression des pneus, ce qui constituerait alors un risque pour la sécurité. Selon Stellantis, la période de production des modèles potentiellement concernés s’étend du 7 septembre 2021 au 9 juin 2022, ce qui indique qu’il a fallu un certain temps pour que les problèmes se manifestent. Ainsi, les capteurs de votre véhicule pourraient ne présenter aucun signe de faiblesse, mais éprouver des ennuis dans six mois, une année, etc.

Les avis ont commencé à circuler chez les concessionnaires et devraient être envoyés aux propriétaires d’ici le début du mois de septembre. Dans l’intervalle, on recommande aux gens d’avoir à l’œil l’apparition du témoin, mais aussi de vérifier la pression des pneus de leur véhicule.

Dodge Charger 2021
Photo : Dodge
Dodge Charger 2021