Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Rubens Barrichello donne un coup de pouce à l'IndyCar

Rubens Barrichello donne un coup de pouce à l'IndyCar

Par ,

La simple présence de Rubens Barrichello lors d'essais et sa venue, maintenant confirmée, en série IZOD IndyCar auront permis à cette catégorie de se retrouver presqu’à tous les jours à la une des principaux médias qui couvrent la scène du sport automobile mondial.

À vrai dire, l’IndyCar n’aura connu pareille couverture qu’à la suite d’événements tragiques, comme la mort de Dan Wheldon ou même celle du regretté Greg Moore.

Un observateur présent à Sebring, lors de la première présence en piste de Barrichello au volant de la Dallara de l'écurie KV Racing, m’avait confié que pareille fébrilité dans le paddock de la série nord-américaine ne s’était pas vue depuis des lustres; allant même jusqu’à comparer l’engouement récent des médias à celui de l’arrivée de Nigel Mansell en série CART en 1993.

Tony Kanaan et Rubens Barrichello
Tony Kanaan et Rubens Barrichello (Photo: KV Racing)

Et l’IndyCar a bien besoin d’une telle présence. Elle doit compenser pour le vide créé par le départ de Danica Patrick qui suscitait tout de même l’intérêt des médias comme elle le fait maintenant en NASCAR.

L’IndyCar a bien tenté de promouvoir la participation de jeunes pilotes américains talentueux comme Graham Rahal, Marco Andretti et JR Hildebrand mais, au final, ce sera la venue d’un vieux routier de la Formule 1 et celle, fort possible, de Jean Alesi au Indy 500 qui aura en bout de ligne le plus d’impact.

Comme quoi la Formule 1 possède, que cela nous plaise ou non, une aura indéniable dans l’imaginaire des amateurs de sport automobile.

Le Brésilien n’inscrira sans doute pas son nom dans l’histoire de la F1, au même titre qu’un Ayrton Senna, un Michael Schumacher ou un Gilles Villeneuve. Après 19 saisons au sein de la plus prestigieuse catégorie de course automobile au monde, Barrichello a tout de même acquis une certaine notoriété et, surtout, une solide crédibilité.

Or, c’est justement cette crédibilité que la série IndyCar tente d’acquérir par-dessus tout en concevant une nouvelle voiture, en favorisant la venue de nouveaux motoristes, en modifiant sa gestion sportive et, le plus important, en faisant en sorte que l’on retrouve pour 2012, l’un des plateaux de pilotes les plus intéressants depuis des lustres.

La saison qui approche sera sans aucun doute l’une des plus intéressantes à bien des égards et la présence de Rubens Barichello est, à mon avis, une étape importante, non seulement dans la reconstruction de l’IndyCar, mais également vers sa légitimation en tant que série majeure.