Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Salon de Détroit

Par ,

J’ai eu quelques semaines pour digérer ma dernière visite au Cobo Hall pour le salon de Détroit. En y repensant, je ne peux m’empêcher de revoir les points forts et les bons moments. Bref, les Honda CR-Z et Ford Focus m’ont vraiment impressionné. Et ça, c’est un exploit en soi.

Des petites voitures. Si seulement Chrysler, Ford et GM avaient suivi le mouvement au début des années 2000, ils auraient peut-être pu éviter la catastrophe qu’ont été la fin 2008 et l’année 2009. D’emblée, je sais que certains penseront que c’est facile à dire quand on a du recul, mais l’augmentation du prix de l’essence n’a jamais été une question de « SI », mais bien de « QUAND ». Au lieu d’attendre pour voir, ils auraient dû agir de façon préventive.

Oui, c’est vrai que les masses ne se seraient pas ruées sur une Ford Fiesta en 2003, ni une Chevrolet Spark en 2004. Supposons alors que les ventes auraient reculé légèrement ou que les revenus auraient baissé un peu, la population étant toujours éprise de VUS et de berlines intermédiaires. À compter de 2006, le prix d’un gallon d’essence aux États-Unis a explosé, atteignant 3,50 $, et deux ans plus tard a touché un sommet juste au-delà de 4 $. Si les « Trois de Détroit » avaient offert des voitures plus économiques, efficaces et, par défaut, compactes, ils auraient en toute probabilité perdu une part moins énorme du marché. Les ventes auraient progressé sans jamais avoir horriblement fléchi comme elles l’ont fait.

Je suis conscient que c’est une vision simpliste de ce qui s’est vraiment passé récemment, mais je ne peux m’empêcher de penser que le désastre aurait pu être évité. Je crois que Bob Lutz a mentionné à quelques reprises que l’automobile est une industrie entraînée par ses produits.

C’était hier. Aujourd’hui, outre les CR-Z et Focus mentionnées plus tôt, je suis enchanté par l’arrivée de la Fiat 500 et des nombreuses (?) Lancia ainsi que par l’injection continuelle de nouvelles voitures compactes intéressantes de la part de tous les autres constructeurs. L’ère du « Think Big » est révolue! Petit et futé est « In »!