Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Salon de Toronto 2010 : Nos Impressions

Salon de Toronto 2010 : Nos Impressions

Par ,

Les impressions de Justin Pritchard
La crise économique a fait très mal aux constructeurs automobiles, mais la plupart s’en sortent relativement bien grâce à une série de nouveaux modèles très intéressants et excitants.

Fiat 500 (photo: Michael Wong)

GM, Chrysler et Ford ont tous épaté la galerie en présentant leurs futures petites voitures qui contribueront à regagner des parts de marché en Amérique du Nord et à rehausser les standards majoritairement établis par les Japonais.

Les nouvelles Ford Fiesta, Chevrolet Cruze et Chrysler/Edge modernisé, par exemple, offriront un moteur turbo EcoBoost de 2,0 litres. Du côté de la division de luxe Lincoln, un nouveau concept de design est appliqué à toute la gamme. Le seul constructeur américain qui n’a pas déclaré faillite l’an dernier mise par ailleurs énormément sur les technologies de pointe. Ses innovations en matière de performance et d’interaction entre le conducteur et le véhicule s’avèrent impressionnantes.

Hyundai a connu une année 2009 fantastique pendant que ses adversaires nageaient dans le marasme. La Sonata 2011 de nouvelle génération perpétuera ce succès grâce à un tout nouveau moteur hautement efficace et à une silhouette inspirée des meilleures berlines sur le marché. Comme toujours, la compagnie coréenne offrira un excellent rapport qualité/prix, un ingrédient qui lui a permis de croître de 20 % l’année dernière.

Infiniti Essence Concept (photo: Michael Wong)

Parmi les autres présentations dignes de mention à Toronto, on note plusieurs voitures électriques, la Prius hybride rechargeable de même que le prototype Infiniti Essence à motorisation hybride de 592 chevaux. Ce dernier est sans contredit la plus belle créature du salon. (Je ne compte pas les superbes hôtesses, toutefois. Allez voir Antoinette au stand de Chrysler et vous m’en redonnerez des nouvelles.)

Si l’on se fie à l’édition 2010 du Salon de l’auto de Toronto, les acheteurs canadiens de véhicules neufs peuvent s’attendre à plus de style, plus de puissance et moins de consommation que jamais. Au-delà du blitz de marketing, on voit des gens emballés et optimistes qui n’ont pas peur d’endosser leurs produits. Voilà une bonne nouvelle!