Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Saturn Astra 2008-2009 : occasion

Saturn Astra 2008-2009 : occasion

L'éphémère Astra, appréciée pour sa sportivité et sa faible consommation. Par ,

L’année de son lancement au Canada, l’Astra s’est classée tout juste derrière l’Audi R8 au palmarès de la « Voiture canadienne de l’année » de l’Association des journalistes automobiles du Canada (AJAC). Ça ne fait pas trop mal de perdre contre une machine comme la R8, surtout si on est un petit bolide à hayon abordable et enjoué!

En effet, ceux qui n’avaient pas les moyens d’allonger des centaines de milliers pour la supervoiture à moteur central d’Audi pouvaient, plus ou moins, considérer la Saturn Astra comme Voiture canadienne de l’année 2008. Plus ou moins.

Saturn Astra 2008 (Photo: General Motors)

Avec l’intention de répondre aux milliers de consommateurs clamant pour des produits européens dans les salles d’exposition canadiennes, GM a commencé à re-commercialiser l’Opel Astra avec l’emblème de Saturn et envoyer des modèles de ce côté-ci de la mare. L’Astra était une voiture à hayon à trois ou cinq portières, animée par un quatre-cylindres entraînant les roues avant. Elle a fait mouche en matière de qualité de la suspension, tenue de route, finition intérieure et style, et elle est devenue populaire dans bien des milieux.

Les journalistes comme les propriétaires commençaient à craquer pour elle. Le hic? Une récession, un plan de sauvetage financier et une avalanche de troubles économiques ont frappé le constructeur, et la décision de remercier la marque Saturn a mis la hache dans l’Astra après deux années modèles seulement.

Ça veut dire, mesdames et messieurs, que la Saturn Astra 2008 et 2009 est effectivement passée sur le marché d’occasion au Canada. Cette semaine, les projecteurs d’Auto123 sont braqués sur cette Astra.

Du côté mécanique, l’Astra n’offrait qu’une option : un quatre-cylindres ECOTEC de 1,8 litre. Il était jumelé à une boîte automatique à quatre rapports ou une manuelle à cinq rapports optionnelle, et recommandée, et tous les modèles étaient à traction. La boîte manuelle offre les meilleures possibilités d’optimiser le rendement des 138 chevaux de l’Astra, tandis que la boîte automatique proposait un mode « hiver » spécial qui atténuait les reprises et permettait les décollages en deuxième rapport afin de réduire le patinage.

2008 Saturn Astra (Photo: General Motors)

Notez que l’Astra se déclinait en version XE de base, ainsi qu’en version XR mieux nantie. On y trouvait un ordinateur de bord, un toit ouvrant, un climatiseur, un régulateur de vitesse automatique, un volant télescopique et inclinable, des accessoires électriques, la surveillance de la pression des pneus, des jantes en alliage, un volant gainé de cuir, un système antivol, des rétroviseurs chauffants et des phares automatiques.