Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une Saturn Astra? Les amateurs nord-américains de la marque Opel peuvent seulement espérer.

Une Saturn Astra? Les amateurs nord-américains de la marque Opel peuvent seulement espérer.

La Astra allemande pourrait devenir une Saturn après tout Par ,

La Astra allemande pourrait devenir une Saturn après tout

Saturn semble prendre les bonnes décisions par les temps qui courent. On le voit bien avec la Sky, son nouveau cabriolet sport et la Aura, sa
La Astra a été d’abord dévoilée en version diesel hybride en Amérique du Nord lors du Salon International de l’auto de Détroit en 2005. (Photo : General Motors du Canada)

nouvelle berline intermédiaire. C’est sans oublier son véhicule multisegment Outlook qui arrivera sous peu dans les salles de montre. Les trois nouvelles venues ont attiré l’attention de manière positive. Pourquoi est-ce différent? La réponse réside dans ce que nous espérions depuis longtemps : importer le design et dans certains cas, simplement importer des voitures de la filiale allemande de GM. J’ai nommé Opel.

La plus récente voiture à considérer serait un triomphe assuré si Saturn choisit de la faire venir en grande pompe de ce côté de l’Atlantique. Il s’agit de la toute nouvelle et irrésistible Opel Astra qui remplacerait l’insipide Ion dont les ventes sont plutôt amorphes. Pourquoi la machine à rumeurs fonctionne à plein rendement à propos de cette possibilité? Tout simplement parce que Saturn a demandé l’usage exclusif du nom Astra auprès du bureau des brevets et des marques de commerce américain. Toutefois, il est bien possible qu’une autre raison pourrait être celle d’empêcher un autre manufacturier d’utiliser cette appellation.

La Astra de série n’affiche pas une apparence très différente de celle du concept, à part le fait qu’elle soit pourvue de 5 portes. (Photo : General Motors du Canada)

Peu importe, il faut rappeler une annonce passée prétendant que GM était en train de développer un nouveau modèle sous le nom de « Evoke ». Il y a d’autres rumeurs voulant que la production soit transférée de l’usine Saturn de Spring Hill au Tennessee vers une autre à Lordstown en Ohio. Ce transfert permettrait la construction d’un modèle avec carrosserie en acier plutôt qu’en plastique comme la Ion. Or, un tel projet a été relégué aux oubliettes.

Puisque Saturn a maintenant mis fin à ses plans de remplacement pour la Ion, la machine à rumeurs a pris du régime, la question est de savoir quel modèle potentiel pourrait combler le vide laisser par cette compacte.

General Motors du Brésil fabrique une version qui arbore le logo Chevrolet. (Photo : General Motors du Canada)

« Nous explorons différentes alternatives », d’affirmer Jill Lajdziak, directrice générale de la division Saturn, aux journalistes au Salon de l’Auto de New York. « Nous ne sommes pas encore en mesure d’en parler pour le moment ».

La Evoke aurait été bâtie sur la plateforme de la Chevrolet Cobalt / Pontiac G5 et dont l’apparence serait fortement inspirée par les produits de la marque Opel. Toutefois, avec ce plan qui flotte en l’air, la remplaçante de la Ion pourrait très bien être une Opel Astra rebaptisée. C’est que le responsable des produits et vice-président de GM, Bob Lutz, fait ce qu’il faut pour intégrer les marques Saturn et Opel. Il a récemment mentionné à la presse automobile que la plupart des véhicules de Saturn seraient des Opel rebaptisées. Cela ferait de la Astra la candidate la plus probable pour notre continent et la question qui se pose est de savoir si elle serait construite ici ou dans une des autres usines de la compagnie. Cela serait fort probablement au Brésil plutôt qu’en Europe où les coûts sont assez exorbitants. Heureusement pour Saturn, le même moteur Ecotec qui propulse la Ion et la Cobalt / G5 est utilisé pour la Astra, ce qui simplifierait la transition vers les normes américaines.