Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Schumacher dit que Massa est son « petit frère »

Schumacher dit que Massa est son « petit frère »

Par ,

D'après MF2 Serviços Jornalísticos

Le septuple champion du monde de F1 Michael Schumacher participera ce week-end au Challenge International de Go-Kart Champs organisé par le pilote Ferrari Felipe Massa qu'il admet d'ailleurs considérer comme son petit frère.

Arrivé vendredi, Schumacher s'est adressé aux journalistes après avoir observé le bolide (kart!) qu'il utilisera ce week-end, lui qui tentera de gagner pour une seconde année consécutive ce challenge charitatif entre amis.

Q - Êtes-vous prêt pour un second titre?
R - Un second titre? Absolument!

Q - Ce genre d'événements vous rappellent-ils vos championnats, vos souvenirs de go-kart?
R - D'une certaine façon, oui, mais c'est beaucoup plus que ça parce que Felipe est comme un petit frère pour moi. Cet événement est vraiment excitant!

Q - Felipe dit que vous êtes son grand frère. Existe-t-il vraiment une relation solide entre vous deux?
R - Oui, nous travaillons ensemble depuis un bon moment déjà et nous sommes devenus des amis très proches avec le temps. Je pense que c'est très évident d'ailleurs.

Q - Comment le grand frère voit-il la saison 2008 de Felipe?
R - Il n'y a jamais eu de doutes quant à ses habiletés. Il a été malchanceux en 2007 et en 2008 il a été en meilleure position pour montrer son véritable potentiel. J'espère que nous pourrons lui donner une bonne voiture l'an prochain.

Q - Êtes-vous ici seulement pour avoir du plaisir ou existe-t-il un véritable esprit de compétition?
R - Nous sommes ici pour avoir du plaisir et, naturellement, en tant que pilotes, pour mener chaude lutte. Au bout du compte, peu importe ce qui se passe, nous sommes d'abord ici pour la charité.

Q - Que pensez-vous des règlements qui entreront en vigueur l'an prochain?
R - Ce sera un championnat imprévisible. Les équipes en haut de la charte resteront en haut de la charte, mais certaines équipes pourraient trouver des avantages insoupçonnés. Ce sera une question ouverte pour tout le monde.

Q - Est-ce que tout le monde repartira à zéro?
R - Pas tout le monde. Comme je le disais, les meilleures équipes resteront les meilleures. Nous avons quatre équipes qui étaient très proches les unes des autres l'an dernier et on ignore ce qui se produira durant l'hiver. Ce que je peux dire, c'est qu'il pourrait y avoir des surprises.

Q - Luca Di Montezemolo dit qu'il a brisé sa télévision lorsqu'il a regardé le Grand Prix du Brésil. Comment avez-vous vécu cette dernière course de la saison?
R - Ce n'était pas ma télévision alors je n'ai pas pu la briser! Naturellement j'étais très excité lorsque ça s'est produit [les célébrations hatives du titre de Massa, finalement concédé à Hamilton lorsque ce dernier a passé Glock dans le dernier virage pour le sixième rend et le titre de champion, NDLR], mais je savais qu'il y avait toujours une chance pour que ça casse parce que nous savions que Glock était sur des pneus slicks.

Malheureusement, le coup final a été porté dans les dernières 30 secondes de la course. Ça a été un dur coup pour nous tous et spécialement pour Felipe. Nous étions tout de même fiers d'avoir réussi à lui fournir une voiture qui lui a permis de démontrer son potentiel et de convaincre les sceptiques.