Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Segway : Tourisme et plus

Segway : Tourisme et plus

Par ,

La semaine passée j’étais à Berlin, en Allemagne. Alors que je déambulais de musée en musée, non loin de la fameuse porte de Brandenburg et des restants du mur de Berlin, j’ai aperçu un groupe de touristes qui traversait la Place de Paris en Segway.

Ils se déplaçaient à bonne allure et en silence, derrière leur guide. Alors que je les observais, ils se sont arrêtés, puis regroupés autour dudit guide pour mieux profiter de la description des édifices avoisinants et de leur importance qu’il leur rendait.

Quelques instants à peine plus tard, les voilà repartis. En silence et dans le plus grand respect de l’environnement. Le guide était libre de tout porte-voix pour communiquer son savoir, et personne n’avait à subir de gaz polluant pour ce déplacement efficace.

Tourisme en Segway
Photo: Rob Rothwell

Ce qu’il m’a été donné de voir cet après-midi-là a déclenché en moi une réflexion profonde au sujet du Segway. J’ai dû beaucoup marcher en peu de temps pour pouvoir admirer convenablement les différents sites à Berlin. Un Segway m’aurait été très utile dans ma quête du passé ténébreux et complexe de la ville.

Le tourisme urbain ne constitue qu’une des multiples applications du transport individuel rechargeable inventé par Monsieur Dean Kamen et mis en marché par Segway Incorporated. On peut facilement en trouver d’autres. À coup sûr, les applications commerciales sont nombreuses pour les Segway.

Les aéroports, centres commerciaux et autres édifices massifs bénéficient déjà des avantages d’un Segway. Certains départements de police ont aussi choisi d’adopter ce genre de technologie, qui permet de couvrir des distances importantes sans placer entre les agents et les gens qu’ils protègent une barrière de vitre et d’acier.

Cela pourrait s’avérer particulièrement utile dans les parcs et autres espaces verts.

Les Segway peuvent atteindre jusqu’à 20 km/h et 38 km d’autonomie entre les recharges. À 48 kg (106 lb), ils ne sont pas exactement légers. Cela dit, ils demeurent très agiles tout en respectant l’environnement. À en juger d’après mes touristes de Berlin, l’engin est facile à maîtriser.

Je doute qu’une formation préalable leur ait été fournie, pourtant ils pilotaient tous ce véhicule à seulement deux roues comme des pros. Les Segway se fient sur un principe de stabilisation dynamique par rotation contraire pour se maintenir droit – les lois de la physique en sont apparemment bafouées.

Alors? comment se fait-il que le Segway ne soit pas encore devenu le gadget avec lequel tout le monde veut promener son chien ou se rendre à son cours de yoga? Après une recherche rapide, le prix m’est apparu comme le principal obstacle.

Ces bijoux de technologie coûtent 7 000 $ et plus, dépendamment du modèle – et il y en a plusieurs, faits pour accommoder toutes sortes de besoins. On retrouve de tout, du plus élémentaire au plus aventurier.

Je me suis maintenant mis en tête d’essayer moi-même un Segway. Je ne crois pas qu’il s’agisse d’une menace pour notre voiture familiale, mais avec un peu de planification, je parie que je peux réduire de façon significative la fréquence de mes trajets en automobile.

Je vois déjà un désavantage cependant : moins de déplacements à pieds. Tout le monde devrait marcher, dans la mesure du possible. Les avantages du point de vue santé sont exceptionnels.

Est-ce que le Segway remplacera les pieds? J’espère que non.