Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Assistera-t-on à la mort de Chrysler ?

Est-ce que Chrysler a un avenir ? Est-ce qu’un virage tout électrique pourrait sauver la marque ? L’année 2021 nous apportera peut-être une réponse Le chroniqueur auto: , mis à jour:

Si vous avez suivi l’actualité automobile en ce début d’année, vous savez que la fusion entre les groupes FCA (Fiat Chrysler Automobiles) et PSA (Peugeot Société Anonyme) a été confirmée et qu’à la fin du présent mois, le géant Stellantis va officiellement voir le jour.

Un géant, oui, car le mariage des deux entités donne naissance au quatrième plus grand constructeur de la planète derrière Toyota, Volkswagen et le groupe Renault/Nissan/Mitsubishi.

Au total, plus de douze marques seront regroupées sous la nouvelle appellation de l’entreprise, Stellantis. C’est beaucoup. Beaucoup trop, aux yeux de plusieurs, surtout que le nouveau grand patron de l’entreprise, Carlos Tavares, est reconnu pour sa propension à limiter les dépenses. Lorsqu’il a pris la tête du groupe PSA en 2014, il a réussi à faire de la firme une entreprise rentable après des années dans le rouge. Il a également supervisé le rachat d’Opel à General Motors par le groupe PSA en 2017. Il a ramené la rentabilité en une année seulement alors que ça n’avait pas été fait par GM en près de 20 ans.

Conséquemment, il faut donc s’attendre à quelques changements. Il est à noter que Carlos Tavares n’est pas qu’un gestionnaire ; de l’essence lui coule dans les veines. On doit donc s’attendre à des changements, oui, mais des modifications ayant aussi comme considération l’automobile.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Chrysler 300 2020
Photo : D.Boshouwers
Chrysler 300 2020

La plupart des marques du nouveau groupe Stellantis comptent plusieurs modèles, mais il y en a deux qui en offrent peu et deviennent des cibles attrayantes pour une première série de coupures. C’est du moins ce que rapportait Associated Press dimanche, citant des commentaires d’analystes du secteur. L’une d’elles est Chrysler qui n’a que la fourgonnette Pacifica et la vieillissante berline 300 au catalogue. L’autre est Lancia dont le seul modèle, l’Ypsilon, est exclusivement vendu en Italie.

Les paris sont ouverts. Bien sûr, d’un point de vue historique, il serait triste de voir disparaître cette marque presque centenaire, elle qui a été fondée en 1925 par Walter P. Chrysler.

Une des solutions serait d’en faire une bannière uniquement électrique. Voilà qui serait de nature à la relancer et lui permettre d’entreprendre un deuxième siècle en force.

L’heure est aux spéculations, mais ce qui est certain, c’est qu’il y aura du changement. La marque Peugeot doit même effectuer un retour en Amérique du Nord.

Bref, l’année 2021 sera intéressante du côté de Stellantis, car les annonces et les rumeurs seront nombreuses.

Logo Stellantis
Photo : Stellantis
Logo Stellantis