Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru B9 Tribeca 2006 à 2007 : occasion

Subaru B9 Tribeca 2006 à 2007 : occasion

Le Tribeca d'occasion : une question de jugement et d'instinct Par ,

Quand le Subaru B9 Tribeca est apparu pour l’année modèle 2006, il représentait bien des choses pour bien des gens. Un utilitaire pour les uns, un appel à l’aventure pour les autres, et même une évolution de l’Outback ou du Forester pour les fidèles adeptes de Subaru.

Subaru Tribeca 2007

Même s’il a fait son entrée au moment où Subaru songeait à prendre le virage grand public avec sa gamme, le Tribeca n’avait rien à voir avec cette mentalité. Il présentait, entre autres, un des nez de VUS les plus distinctifs (c’est-à-dire affreux) sur la route.

Alors, qu’en est-il de ce curieux VUS au nom bizarre? Tribeca est une abréviation pour le quartier new-yorkais « Triangle Below Canal Street ». Le véhicule est construit aux États-Unis et n’est pas vendu dans la terre natale de Subaru, le Japon. Contrairement à la plupart de ses rivaux, le Tribeca ne se déclinait qu’en version à transmission intégrale, ce qui devrait faciliter votre choix.

Dans le même sens, il n’y avait qu’un choix de moteur et de boîte de vitesses. Il s’agissait d’un six-cylindres à plat de trois litres jumelé à une boîte automatique à cinq rapports. La puissance nominale du modèle 2006 s’élevait à 250 ch et à 245 ch pour le modèle 2007. Si vous êtes à la recherche d’un V8 ou d’une capacité de remorquage au-delà de 1 580 kg (3 500 lb), regardez ailleurs.

Parce qu’il devait se tailler une place du côté plus cher et huppé du marché, le Tribeca proposait beaucoup de commodités intéressantes. Un climatiseur bizone, un toit ouvrant, toutes les commandes électriques qui soient et des sièges électriques en tissu étaient tous de série. On pouvait opter pour cinq ou sept places, et le contrôle de la stabilité veillait à la sécurité de tous.

Le Tribeca Limited profitait de petits extras esthétiques intérieurs comme extérieurs, ainsi que d’une sellerie en cuir et d’une chaîne audio supérieure avec changeur CD. Les modèles haut de gamme avaient hérité d’un système de navigation aussi.

Vu la vie relativement courte de la première génération, la communauté de propriétaires en ligne est assez petite. Ceux qui ont partagé leur expérience tendent à chanter les louanges de l’habitacle futuriste, raffiné et spacieux, de l’originalité du style et de l’expérience de conduite silencieuse et confortable.

En outre, la transmission intégrale « symétrique » du constructeur a séduit nombre d’acheteurs. Sans la participation du conducteur, le système entraîne les quatre roues continuellement et de façon variable. Résultat : adhérence automatique et sans tracas en toutes conditions. Un membre du forum de propriétaires soutient qu’il « ne s’est pas senti en danger une seule seconde » par mauvais temps.

Subaru Tribeca 2007