Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Subaru Impreza et WRX 2020 : similitudes et différences

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

Au fil de l’histoire, les modèles Impreza et WRX de Subaru ont été intimement liés. Ce temps est révolu. En fait, depuis la refonte de 2017 de la première, elle repose sur une plateforme différente de la deuxième dont le dernier cru date de 2015.

Et ce clivage est appelé à croître, car Subaru a déjà manifesté son intention de voir ces modèles profiter chacun de leur propre image. Et ce sera encore plus marquant à l’arrivée de la prochaine génération de la WRX et de sa version plus déjantée, la WRX STI, quelque part pour l’année 2022.

Voir aussi: Premier essai de la Subaru Impreza 2020,au royaume de Subaruland

Voir aussi: Essai de la Subaru WRX RS 2020 : le simple plaisir de la boîte manuelle

En attendant, on note quand même quelques similitudes entre les modèles, la séparation de fait n’étant pas encore parfaitement officialisée. Mais outre ces traits communs, d’importantes différences existent entre les propositions, si bien qu’au volant et au quotidien, on vit deux expériences distinctes et uniques.

Voici Shopicar ! Tous les modèles de l’année et toutes les promotions en cours.

Subaru Impreza 2020 / Subaru WRX 2020, avant
Subaru Impreza 2020 / Subaru WRX 2020, avant

Les traits de famille
Esthétiquement, il est facile de confondre les modèles, car mis à part le format qui est le même, le faciès présente plusieurs ressemblances, que ce soit à la hauteur des phares, de la dimension de la grille ou des espaces réservés aux phares antibrouillard. Cependant, lorsqu’on s’attarde aux différences, on réalise qu’on est en présence de deux bêtes qui n’appartiennent pas à la même race.

Et la principale, c’est cette prise d’air sur le capot. Fonctionnelle à souhait, elle est là pour gaver d’oxygène le moteur turbo de la WRX. Et n’oublions pas l’aileron à l’arrière.

À bord, là, on remarque l’évolution entre la présentation intérieure du modèle d’ancienne génération de l’Impreza (avec la WRX) et l’actuelle. Le trait commun, c’est cette partie supérieure intégrée au tableau de bord et qui sert de complément à la console centrale. Celle-ci comprend un petit écran d’informations qui renseigne le conducteur sur une foule de caractéristiques, dont la consommation et la configuration du rouage intégral, notamment.

Intérieur de la Subaru Impreza 2020
Photo : D.Boshouwers
Intérieur de la Subaru Impreza 2020
Intérieur de la Subaru WRX 2020
Photo : V.Aubé
Intérieur de la Subaru WRX 2020

Les systèmes multimédias, de leur côté, sont les mêmes. Si leur côté convivial est à souligner, leur fiabilité est à remettre en cause. Lors de mes trois derniers essais d’un produit Subaru, j’ai eu des problèmes. Une fois, le son a décidé de prendre congé pendant 24 heures. La dernière folie, une permutation, sans cesse, des sources audio (FM, Bluetooth, Sirius XM), comme si le « piton » était collé, alors qu’aucune action n’avait été prise. Le problème s’est présenté plusieurs fois lors de ma semaine d’essai.

À surveiller de près. Réponse de Subaru lorsque j’ai soulevé la question ? « On est au courant ». Bon. C’est déjà ça.

Subaru WRX 2020 / Subaru Impreza 2020, trois quarts arrière
Subaru WRX 2020 / Subaru Impreza 2020, trois quarts arrière

Les différences
Les différences entre les modèles sont plus nombreuses. Allons-y avec la plus évidente, soit la mécanique invitée à assurer les déplacements. Avec l’Impreza, on a droit à un 4-cylindres atmosphérique de 2 litres dont la puissance est de 152 chevaux, le couple de 145 livres-pieds. Une boîte manuelle à cinq rapports (oui, ça existe encore), de même qu’une transmission à variation continue (CVT), peut lui être associée.

Avec la WRX, on opère à l’intérieur d’un autre registre. On retrouve aussi un 4-cylindres de 2 litres sous le capot, mais ce dernier est turbocompressé et nous propose une cavalerie de 268 chevaux alors que son couple se chiffre à 258 livres-pieds. Une boîte mécanique à six vitesses peut le servir, de même qu’une CVT.

Dans ce dernier cas, il s’agit d’un non-sens. Depuis quand se procure-t-on une voiture pensée pour nous procurer du plaisir, seulement pour l’affubler d’une boîte qui agit comme un condom lors d’un rapport sexuel ? Si vous optez pour cette voiture, la boîte mécanique, de grâce !

Subaru Impreza 2020 / Subaru WRX 2020, profils
Subaru Impreza 2020 / Subaru WRX 2020, profils

Quant à la prestation, vous l’aurez deviné, elle est foncièrement différente. Alors que l’Impreza nous offre le nécessaire pour les déplacements au quotidien, la WRX nous donne ce petit surplus qui autorise l’éclatement. Cela dit, le châssis de la première est sain et la tenue de route demeure solide et rassurante. Avec la deuxième, la rigidité est au rendez-vous. L’adrénaline aussi. Sérieux, on prend goût à ce modèle.

Et la livrée plus puissante, la WRX STI ? Extrême, à mon humble avis. Ce n’est pas tant en raison de sa puissance (310 chevaux et 290 livres-pieds de couple), mais avec nos routes et nos limites de vitesse, à quoi bon avoir entre les mains un modèle qui peut effacer le 0-100 km/h en moins de 5 secondes ? Et c’est sans compter sur le fait qu’on se fait brasser allégrement à bord de cette dernière, tellement qu’on s’en lasse. À moins d’avoir 20 ans…

Conclusion
Malgré leurs ressemblances et leur appartenance au même constructeur (et au même créneau), les différences entre les modèles Impreza et WRX sont plus importantes que les similitudes. On sait qu’on loge à la même adresse à bord, mais au volant, les personnalités sont diamétralement opposées.

Probablement autant que celle de leurs acheteurs.

Subaru Impreza 2020
Photo : D.Boshouwers
Subaru Impreza 2020
Subaru WRX
Photo : Subaru
Subaru WRX