Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toujours pas d'entente sur le sauvetage des constructeurs américains

Toujours pas d'entente sur le sauvetage des constructeurs américains

Par ,

Un assistant au chef républicain au Sénat a informé l'agence Reuters ce matin qu'un projet de loi n'avait toujours pas été adopté. Il s'agit du plan de sauvetage que le Congrès des États-Unis tente de finaliser afin d'éviter l'éventuelle faillite des trois grands constructeurs.

GM Richard Wagoner (G-D), Robert Nardelli, le président-directeur général de Chrysler LLC, Alan Mulally président de Ford et président de United Auto Workers Ron Gettelfinger.

Selon Reuters, la Chambre des représentants pourrait passer au vote aujourd'hui, mais elle risque toujours de se heurter à des barrages républicains.

Des prêts à intérêt modique s'élevant à 15 milliards de dollars sont en jeu, et quelques questions ne sont toujours pas réglées, dont la disposition prévoyant que les constructeurs renoncent à intenter toute action contre les États qui tenteraient de réduire les émissions polluantes des véhicules.

Au moment d'écrire ces lignes, le projet de loi était presque complet - nous devrions avoir plus d'information au cours de la journée - même si le sénateur Carl Levin avait crié victoire hier à la mention d'une percée. L'État natal du sénateur est le Michigan, le foyer de GM, Chrysler et Ford.

Une partie du projet de loi décrit une proposition qui obligerait les constructeurs profitant de prêts de se soumettre à un administrateur désigné par le président et d'accorder la majorité de leurs titres au gouvernement. Cet administrateur pourrait recommander la faillite des entreprises qui empruntent si elles ne pouvaient obtenir les concessions nécessaires.