Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota ajoute une version hybride à la gamme du Highlander

Toyota ajoute une version hybride à la gamme du Highlander

Par ,

L'objectif ultime du Toyota Highlander Hybrid 2006 est d'aider le constructeur japonais à supplanter Ford à titre de meilleur vendeur de camions, toutes catégories confondues.

L'objectif plus immédiat, du moins pour les consommateurs, est d'offrir une alternative à la fine pointe de la technologie en matière d'économie d'essence. Sans parler du potentiel de réduction du coût de transport en général; mais ça, nous en reparlerons autre fois.

Pour l'instant, dites bonjour au premier véhicule hybride à sept places, le Highlander Hybrid 2006. Celui-ci devrait susciter pas mal d'intérêt dans le monde des VUS quand il débarquera chez les concessionnaires Toyota l'an prochain, après des apparitions au Salon de l'auto de Montréal, en janvier, ainsi qu'à d'autres événements subséquents à travers le pays.

Ken Tomikawa, président et directeur général de Toyota Canada Inc., croit que le Highlander Hybrid «s'avère un excellent compagnon de route pour la Prius dans notre gamme hybride en offrant aux consommateurs de VUS à la recherche du style de vie Toyota une alternative puissante et écologique.»

Or, n'allez pas croire qu'il s'agit de la fin des hybrides ornés de l'insigne Toyota et Lexus, avertit Tomikawa, «puisque nous consolidons notre position de chef de file en matière de production de véhicules à très grande efficacité et faible impact environnemental.»
Le nouveau Toyota Highlander Hybrid utilise un mélange d'essence et d'électricité pour alimenter un V6 de 3,3 litres, et il s'avère être une autre nouvelle version du groupe motopropulseur Hybrid Synergy Drive de Toyota.

«Le système a été spécifiquement développé pour satisfaire aux exigences de chargement d'un VUS intermédiaire», explique Tony Wearing, directeur de la gestion chez Toyota Canada Inc.

Élément plus important encore dans un véhicule aussi gros que le Highlander, on retrouve une batterie à plus grande capacité de même qu'un tout nouveau moteur électrique à haute vitesse qui procurera plus de puissance que l'actuelle génération du système de la Toyota Prius.

«Avec une puissance de pointe projetée à environ 270 chevaux, le nouveau système améliorera l'accélération que permet le V6 de l'actuel Highlander, soit un temps de moins de huit secondes entre zéro et 100 km/h», ajoute Wearing.

Le Highlander Hybrid se sert d'un système de freinage régénérateur pour accroître davantage l'efficacité de la technologie hybride, au dire du directeur de la gestion. «Quand le véhicule roule à une vitesse de croisière ou que les freins sont sollicités, le moteur électrique joue le rôle d'un générateur, captant l'énergie cinétique qui serait normalement perdue sous forme de chaleur et la convertissant en électricité pour recharger la batterie.»

En plus de sa performance, le Highlander Hybrid offrira aussi la meilleure économie d'essence de sa catégorie (les VUS intermédiaires). En effet, «la consommation moyenne du Highlander Hybrid sera comparable à celle d'une berline compacte. Tout aussi important, il aura la cote SULEV («Super Ultra Low Emission Vehicle»), l'une des normes les plus exigeantes dans l'industrie au chapitre des émissions», commente Wearing.

Ce dernier insiste aussi pour dire que le Highlander Hybrid «offrira la versatilité, le raffinement et le confort auxquels nous sommes en droit de nous attendre de la part d'un VUS intermédiaire.»

Par exemple, le Highlander Hybrid comptera sur un système à quatre roues motrices électrique «intelligent» (4WD-i) comme équipement de série, au même titre que des moteurs avant et arrière qui «livreront une puissance bien répartie aux quatre roues pour une accélération instantanée.»