Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota : le rappel s'étend à l'Europe

Toyota : le rappel s'étend à l'Europe

Par ,

La compagnie Toyota doit affronter un des plus importants défis de son existence; non seulement doit-elle trouver rapidement une solution aux rappels pour lesquels le nombre de véhicules touchés se multiplie, mais elle devra aussi faire face à une campagne de dénigrement amorcée depuis plusieurs jours par ses principaux rivaux, face notamment à la fiabilité presque légendaire de la marque.

Toyota Highlander 2009

Le premier des rappels avait été lancé l'automne dernier et touchait déjà quelque 4,3 millions de véhicules. Un simple rappel de principe, qui affectait certaines voitures dont la conception du tapis de plancher affectait la trajectoire de la pédale d'accélération.

Comble de malheur, au terme de différentes analyses, un total de 1,1 million de véhicules s'est ajouté à la liste plus tôt cette semaine. Il s'agit cette fois des Toyota Highlander 2008-2010, et des Corolla, Venza et Matrix 2009-2010. Notons que de surcroît, le rappel touche aussi les Pontiac Vibe construites conjointement avec les Matrix.

Coup au coeur

Mais le véritable problème s'est ajouté cette semaine, alors que 2,3 millions de véhicules, dont quelque 270 000 au Canada, ont aussi fait l'objet d'un rappel en raison du mécanisme de la pédale d'accélérateur qui présente, dans certains cas, un malfonctionnement. Il peut, soit demeurer totalement enfoncé, ou reprendre sa place avec un peu trop de retard.

Le fabricant de la pièce, la compagnie CTS ayant une usine à Mississauga en Ontario, se dit non responsable de la situation, ayant suivi le devis commandé par le fabricant japonais. Malgré tout, Ford, qui utilise le même fournisseur pour les accélérateurs de ses camions commerciaux vendus en Chine, vient de stopper la production et tente de trouver une solution. Signalons qu'aucun véhicule Ford distribué en Amérique du Nord n'utilise le même système.

Pour Toyota, le rappel de huit modèles a été rendu obligatoire par quelques cas recensés aux États-Unis et directement reliés à la défectuosité. Non seulement a-t-on rappelé les véhicules touchés, mais on stoppera aussi, dès le 1er février, la production dans sept lignes de montage incluant deux usines canadiennes, en attendant de recevoir les pièces corrigées.

Le rappel s'étend
Puis, jeudi dernier, la compagnie Toyota n'a pas eu d'autre choix que d'étendre le rappel à près de 1,1 million de véhicules vendus en Europe, et quelque 75 000 déjà distribués en Chine. On affirme que les pièces utilisées présentent le même problème que celui d'Amérique.

Toyota Corolla 2009