Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

La Toyota Supra 1994 du premier The Fast and the Furious s’en va à l’encan

Des protections d’assurance auto
de qualité, à prix avantageux. Obtenez une soumission en ligne dès maintenant.
OBTENEZ UNE
SOUMISSION AUTO

La saga des films de la série The Fast and the Furious tire à sa fin. Si ce n’était des numéros associés aux titres de ceux-ci (le dernier est simplement nommé F9), on ne saurait plus où l’on en est.

On ne fera pas le procès de la série ici, mais on peut s’entendre pour dire que le premier volet était intéressant et qu’il est devenu un film culte, littéralement. Conséquemment, les voitures qui y ont « joué » un rôle important sont devenues mythiques. D’ailleurs, nombreux sont les amateurs qui se sont fabriqués des répliques au fil des années.

Et bien pour celui ou celle qui a une admiration pour la Toyota Supra 1994 conduite par l’acteur Paul Walker lors du premier opus, la restauration d’un exemplaire ne sera peut-être pas nécessaire, car un des modèles ayant servi au tournage s’en va à l’encan, plus précisément à celui de Barrett-Jackson qui se déroule ce week-end, plus précisément le samedi, 19 juin.

Shopicar.com, 100% en ligne, magasinez votre voiture, achetez en ligne et on vous livre au Québec!

La Toyota Supra 1994, trois quarts arrière
La Toyota Supra 1994, trois quarts arrière

En plus d’avoir été conduite par le regretté acteur, la Supra a aussi été utilisée pour « de nombreuses prises de vue intérieures et extérieures pendant le tournage », selon la description faite du modèle en vue de sa vente. Elle a ensuite été réutilisée comme voiture pour le personnage de Slap Jack dans la suite du film, « 2 Fast 2 Furious », toujours selon l’annonce.

Toutes les voitures de films ne sont pas nécessairement aussi belles en personne qu’à l’écran, mais cette Supra porte la peinture perlée Lamborghini Diablo Candy Orange et les graphiques « Nuclear Gladiator » vus dans le film. Elle porte aussi l’ensemble des modifications apportées pour l’occasion, y compris un aileron avant et des jupes latérales Bomex, un capot de style TRD, un aileron arrière biplan en aluminium APR, ainsi que des jantes 19 pouces signées Dazz Motorsport Racing Hart M5 Tuner.

La Toyota Supra 1994, profil
La Toyota Supra 1994, profil

Cette Supra est également une voiture qui est sortie d’usine avec un moteur turbo, soit un 6-cylindres en ligne de 3 litres à double turbocompresseur. Cependant, elle est pourvue d’une transmission automatique à quatre rapports plutôt que d’une manuelle. Ce n’est pas inhabituel pour les voitures de cinéma, car les automatiques sont plus faciles à utiliser et il n’est pas nécessaire qu’elle soit mécaniquement identique à ce qui est représenté à l’écran.

Grâce au rôle principal qu’elle a joué dans le film qui a donné le coup d’envoi à la franchise, la Supra orange est une icône. Barrett-Jackson n’a pas indiqué d’estimation avant l’enchère, mais une autre Supra authentique de The Fast and the Furious s’est déjà vendue 185 000 $ en 2015.

La Toyota Supra 1994, hayon ouvert
La Toyota Supra 1994, hayon ouvert
La Toyota Supra 1994, intérieur
La Toyota Supra 1994, intérieur
La Toyota Supra 1994, moteur
La Toyota Supra 1994, moteur
La Toyota Supra 1994, trois quarts avant
La Toyota Supra 1994, trois quarts avant
La Toyota Supra 1994, arrière
La Toyota Supra 1994, arrière