Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota veut rassurer les Canadiens!

Toyota veut rassurer les Canadiens!

Par ,

Blainville, Québec – Toyota multiplie les efforts pour redorer son image de marque de qualité. Après avoir effectué un rappels de véhicules les plus importants de l’histoire, pour corriger un problème allégué d’accélérateur douteux, le temps est maintenant venu de rétablir la confiance des acheteurs.

L’assemblage de la pédale d’accélérateur et les différentes cales de métal qui servent à corriger le problème allégué d’accélérations incontrôlables. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)

« Aujourd’hui, nous devons travailler à rassurer les consommateurs, surtout ceux qui ne possèdent pas un produit Toyota. Car, selon nos concessionnaires, nos clients, eux, se disent parfaitement rassurés ». Jean-Pierre Gagnon, le directeur régional pour le Québec de Toyota Canada, nous a affirmé cela avec grande conviction. Il souligne d’ailleurs que les ventes de février devraient être très proches de celles réalisées à pareille date en 2009. « Évidemment, la saison forte s’en vient. Là, nous pourrons mieux juger de la situation », a-t-il admis.

Dans cette optique, la direction de Toyota Canada a voulu faire le point avec la presse canadienne en conviant des journalistes à une courte présentation suivie d’une démonstration sur piste. Une première rencontre a été organisée à Toronto mardi. Aujourd’hui, c’était au tour du Québec.

La solution : de minuscules cales!
Depuis le début de février, les concessionnaires Toyota s’affairent à modifier le mécanisme de la pédale d’accélérateur de huit véhicules de marque Toyota.

« Au total, 272 000 véhicules sont impliqués dans ce rappel au Canada, a précisé M. Gagnon. Aujourd’hui, 33% de ces véhicules ont été modifiés ».

Les ingénieurs de Toyota ont développé une solution toute simple destinée à éliminer l’excès de friction dans l’assemblage de la pédale, ce qui aurait pu causer son coincement.

Au Canada, Toyota aurait reçu seulement cinq plaintes à ce sujet. De plus, selon M. Gagnon, les véhicules concernés auraient un kilométrage important. « L’un d’entre eux, par exemple, avait 170 000 kilomètres au compteur ».

Cependant, depuis le début de cette crise, des ingénieurs du fabricant, qui ont inspecté certains véhicules qualifiés à risque, comme des taxis ayant parcouru plus de 350 000 kilomètres, mais ils n’ont trouvé aucun problème.

À gauche, un tapis toutes-saisons vendu par Toyota et fabriqué sur mesure pour chaque véhicule. À droite, un tapis « universel » vendu dans un grand magasin. (Photo: Matthieu Lambert/Auto123.com)