Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Toyota travaille sur une voiture volante

Êtes-vous tanné d’entendre parler de la voiture autonome qui n’est pas encore une réalité, même si plusieurs fonctions lui étant associées sont déjà intégrées à nos véhicules ? Si oui, vous n’êtes pas au bout de vos peines puisque bientôt, c’est de la voiture volante dont il sera question.

Oui, oui, la voiture volante, un rêve que l’humain caresse depuis plus de 100 ans, mais qui, au cours du prochain demi-siècle, pourrait bien devenir une réalité.

Brevet
L’an dernier, Toyota avait ajouté son nom à celui des entreprises qui souhaitaient faire de l’auto volante une réalité. Voilà que la firme japonaise vient de déposer un brevet montrant le design d’une telle pièce.

Celle-ci avance une double fonction que l’on devine conçue pour le sol et les airs. Les documents s’étendent aussi sur le design des roues de la voiture et sur la méthode de transition qui lui permettrait de passer d’un mode terrestre à un autre, aérien.

Les dessins de l’oeuvre futuriste nous montrent une auto « normale », laquelle est composée de quatre bras au bout desquels sont attachées les roues. Lorsque la voiture est prête à décoller, les bras s’allongent vers l’extérieur et les roues se mettent à tourner pour agir comme rotors.

Le décollage...

 

Le principe de ces derniers est le même que celui des hélicoptères et en théorie, ils permettraient à la voiture de s’élever du sol. Quant à la puissance nécessaire pour la réalisation de cette tâche, Toyota mentionne dans son document qu’une source centrale alimenterait des moteurs électriques qui seraient à leur tour reliés à chacun des rotors. Quant à la source en tant que telle, elle pourrait prendre la forme d’un bloc de batteries, d’une turbine, d’une cellule à hydrogène, ou autre.

On le comprendra, le projet est encore au stade embryonnaire.

Objectif en vue
Cependant, ce qui est intéressant de constater, c’est que depuis le mois de mai 2017, la haute direction de Toyota a donné son aval au projet, si bien qu’une équipe d’une trentaine d’ingénieurs travaille à sa réalisation. Ces derniers avaient déjà, dans leurs temps libres, pris de l’avance, comme on dit.

Le projet de cette voiture volante prend le nom de SkyDrive. Un modèle pleine grandeur a déjà été montré aux dirigeants à l’été 2017. Nous ne sommes pas au courant d’aucun test ayant été mené, mais on sait que l’équipe aimerait bien effectuer ses premiers essais de vols automatisés un peu plus tard en cours d’année.

En 2020, les Jeux olympiques se tiendront à Tokyo. Pariez que Toyota souhaiterait bien que sa voiture volante fasse partie des cérémonies d’ouvertures.

Imaginez alors le buzz sur la planète.

Une histoire à suivre.