Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Trouver de nouvelles routes

Trouver de nouvelles routes

GM au Salon de l'auto de Détroit Par ,

DÉTROIT, Michigan - General Motors a connu des hauts et des bas. Suite à l'annonce récente que la production de la Camaro serait déplacée d'Oshawa vers les États-Unis, Kevin Williams, président de GM du Canada confiait à la presse que, même s'il croit que le transfert de la production est une erreur qui contribuera au déclin de l'usine d'Oshawa, il n’en reste pas moins que le coût élevé des opérations canadiennes réduit la marge bénéficiaire de l'entreprise.

Selon lui, le Canada affiche « les plus hauts coûts de production de toutes les usines General Motors, partout dans le monde. » Il estime que les syndicats devront faire certaines concessions s'ils veulent que GM continue de produire des véhicules au Canada et qu'elle réduise la délocalisation du travail vers des pays tels que le Mexique où les coûts de main-d'œuvre sont faibles.

Une telle décision ne manquera pas de rester en travers de la gorge des contribuables canadiens qui ont consenti à débourser des milliards de dollars pour le sauvetage de GM, mais Kevin Williams souligne que la compagnie a honoré tous ses engagements avec le gouvernement fédéral et les provinces.

En dépit de la restructuration qui a suivi sa faillite en 2009, GM n'est pas au bout de ses peines. La part du marché canadien de GM a chuté à 13,5 %, un record historique, et la société affiche un recul de 6,6 % par rapport à l'année dernière.

Lors d'un événement médiatique tenu au célébrissime restaurant Whitney House de Détroit, le président Williams a confié aux journalistes canadiens présents que le nouveau mantra de GM est «Trouver de nouvelles routes ».

Et il ajoute : « Nous nous sommes égarés en cours de route pendant un moment, et même si la compagnie a pris la bonne direction, nous n'y sommes pas encore tout à fait ». Kevin Williams est convaincu que le renouvellement de la structure de prix, jumelé à la gamme de voitures actuelle hautement compétitive et à la mise en marché des nouvelles camionnettes, devrait aider l'entreprise à raviver les ventes.

Malgré tout, Kevin Williams -- et en fait toute la direction de General Motors -- semble confiant. Bien sûr, le fait que la Cadillac ATS ait remporté le prestigieux prix Automobile Nord-Américaine de l'année n'est pas étranger à ce vent d'optimisme, mais il se dégageait un sentiment partagé que l'industrie automobile nord-américaine en général était sur le chemin du retour, d'autant plus que le prix Camionnette de l'année a été remporté par la Dodge Ram, un autre produit nord-américain. Kevin Williams ne tarissait pas d'éloges au sujet de la Cadillac ATS.

La présentation de la Corvette C3 a été l'événement le plus attendu. La salle était bondée et la plupart des 6 000 médias présents y ont assisté. C'est la Corvette la plus techniquement avancée et la plus écoénergétique jamais produite ; une voiture digne de ressusciter la marque Stingray.

La Cadillac ELR, une hybride de type Volt, qui était présentée pour la première fois au salon automobile NAIAS, a également attiré de nombreux médias.

« Nous revenons à ce que nous faisons le mieux, c'est-à-dire construire de bonnes voitures » a déclaré Kevin Williams aux représentants des médias canadiens.

Cadillac au salon de l'auto de Detroit 2013
Photo: Lesley Wimbush