Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une alliance Chrysler-Fiat n'est pas loin

Une alliance Chrysler-Fiat n'est pas loin

Par ,

Communiqué de presse

Réponse du président-directeur général de Chrysler LLC, Bob Nardelli, à l'annonce du gouvernement, du Trésor américain et du groupe de travail sur l'automobile du président.

Auburn Hills, Michigan, le 30 mars 2009 - Chrysler LLC a franchi une importante étape aujourd'hui. Nous sommes encouragés par l'engagement du gouvernement, du Trésor américain et du groupe de travail sur l'automobile du président envers notre industrie ainsi que la rentabilité de Chrysler, en partenariat avec Fiat.

Nous sommes heureux que Chrysler, Fiat et Cerberus aient conclu une entente sur la structure d'une alliance mondiale, appuyée par le Trésor américain. Chrysler à toujours soutenu que l'alliance avec Fiat améliorerait son modèle d'entreprise, qui accroît sa compétitivité internationale. Nous apprécions la volonté du groupe de travail, ainsi que des experts financiers et de l'industrie, à travailler étroitement avec nous afin de réaliser cette importante étape.

Bob Nardelli, Président-directeur général de Chrysler LLC.

En fournissant à Chrysler des produits, des plateformes, une coopération technologique et un réseau de distribution mondial, Fiat renforce la capacité de Chrysler de créer et conserver des emplois américains, offre aux consommateurs américains un plus grand choix en matière de véhicules écoénergétique, met à la disposition des concessionnaires plus des produits dont ils ont besoin pour réussir, aide à stabiliser le réseau de fournisseurs et permet à Chrysler de rembourser les prêts gouvernementaux plus tôt.

Chrysler a tenu une série de discussions très constructives depuis la soumission de notre plan le 17 février dernier, dont des réunions hebdomadaires en personne avec le groupe de travail. Nous avons été impressionnés par leur rapidité, leur diligence, leur bonne foi et leur excellente compréhension des questions difficiles auxquelles notre industrie doit faire face en cette crise économique. À titre de preuve : les initiatives du gouvernement américain afin de soutenir les garanties des consommateurs et des fournisseurs ainsi que la nomination du Dr Edward Montgomery, directeur de la reprise de l'industrie automobile.

Je désire assurer personnellement tous nos clients, concessionnaires, fournisseurs et employés que Chrysler continuera comme toujours au cours de 30 prochains jours. Bien que nous reconnaissions qu'il y a encore d'importants obstacles à surmonter, Chrysler s'engage à travailler étroitement avec Fiat, le gouvernement, le Trésor américain et le groupe de travail afin d'obtenir le soutien des parties prenantes nécessaires. Si nous réussissons, le gouvernement songera à investir jusqu'aux 6 milliards additionnels demandés par Chrysler afin d'assurer le succès de ce partenariat.
photo:Chrysler