Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une virée en Mitsubishi Mirage 2014

Une virée en Mitsubishi Mirage 2014

On en apprend beaucoup sur la Mirage au cours d'un voyage entre amis Par ,

À moins d'avoir un portefeuille qui déborde, les consommateurs doivent faire attention à leur budget. La toute nouvelle Mitsubishi Mirage 2014 compte bien les aider, elle qui se vend à partir de seulement 12 498 $, offre une garantie de 10 ans ou 160 000 kilomètres sur le groupe motopropulseur et ne brûle théoriquement que 4,4 L/100 km sur l'autoroute.

La Mirage se veut un moyen de transport économique et la considérer autrement ne lui rendrait pas justice. Après tout, les personnes qui s'intéressent à ce genre de voiture recherchent essentiellement 3 choses : un prix abordable, un faible coût de fonctionnement et le sentiment réconfortant d'avoir fait une bonne affaire.

La Mitsubishi Mirage 2014 trouvera des preneurs chez les familles et les individus qui désirent un second véhicule pour les occasions où les services de leur Sequoia ou Tahoe ne sont pas requis – je pense notamment à mon frère, qui aime s'amuser avec son gros camion la fin de semaine, mais qui rage en voyant la quantité d'essence qu'il consomme pour se rendre au travail. De façon générale, elle pourrait aussi plaire à tout conducteur qui souhaite réduire la taille de sa voiture pour abaisser ses mensualités et ses factures à la pompe.

Bien sûr, la Mitsubishi Mirage 2014 devrait connaître énormément de succès auprès de la clientèle étudiante. Elle pourrait bien devenir la première voiture de ceux qui dînent avec des cannes de conserve et grattent leurs fonds de tiroirs dans l'espoir de trouver de l'argent perdu. Ces jeunes aimeront la prendre et la remplir pour faire des voyages entre amis et chercher de nouvelles aventures.

J'ai cru bon de me taper moi-même une petite virée, bien que j'aie quitté l'université il y a presque 10 ans et n'y sois pas retourné depuis. Trois bons copains et moi avons donc chargé la Mitsubishi Mirage 2014 et décollé de Sudbury vers la destination la plus excitante au Canada : Sault-Sainte-Marie, en Ontario.

Nous avions prévu de nous baigner dans la piscine chauffée de l'hôtel Water Tower Inn (malheureusement, elle était fermée), de passer une soirée au centre-ville et de prendre un déjeuner avant d'aller à la rencontre d'une voiture bien spéciale d'une époque révolue.

Mitsubishi Mirage 2014 vue de face
Photo: Justin Pritchard

Au début, mes amis hésitaient à faire confiance à la petite Mitsubishi Mirage 2014 pour un si long voyage. Or, l'expérience a permis à tout le monde d'apprendre beaucoup de choses au sujet de la sous-compacte la plus économique et la mieux garantie au pays. En voici un résumé...

Plus spacieuse qu'elle en a l'air : Nous ne savions pas si la Mirage allait pouvoir nous accommoder tous les 4 ainsi que nos bagages, dont le brochet empaillé qui ornerait le nouveau garage d'un ami. Surprise, surprise : l'habitacle de la Mitsubishi Mirage 2014 est plus grand que son extérieur le laisse croire, surtout au niveau de la tête. Bon, il ne faut pas s'attendre à des miracles, mais l'espace n'est pas suffocant pour un quatuor d'adultes. Trois porte-gobelets et une étagère arrière (lire : le couvre-bagages) nous ont aidés à optimiser le rangement pour éviter un bordel lors de nos déplacements. Par contre, les sièges plats et relativement durs nous ont obligés à faire quelques escales pour nous étirer.

Excellents phares :
En conduisant le soir, nous avons découvert que la Mitsubishi Mirage 2014 possède d'excellents phares, surtout en mode route. Leur faisceau puissant et clair a bien compensé le manque d'éclairage sur notre chemin. Difficile de demander mieux à cette voiture.

Une boîte de vitesses bien adaptée : Je n'aime pas beaucoup la boîte à variation continue, mais la Mitsubishi Mirage 2014 bénéficie de sa présence. Les 74 chevaux du moteur à 3 cylindres de 1,2 L entraînent la voiture de manière fluide, voire raffinée, jusqu'à 100 km/h et plus. On peut aussi passer plus de temps à bas régime. Le plus gros avantage, c'est dans les côtes. Alors qu'une automatique conventionnelle tente désespérément de trouver le bon rapport, comme Boucle d'or cherchant le bon bol de gruau, cette boîte à variation continue fait tranquillement grimper le régime au besoin et permet de conserver un franc momentum sans à-coups.

Un roulement et une direction qui passent le test sur l'autoroute : En ville, les routes endommagées rendent la suspension de la Mitsubishi Mirage 2014 quelque peu bruyante et éprouvante. Toutefois, sur des autoroutes bien entretenues, elle se montre plutôt solide et stable. D'autre part, la direction semble avoir une coche en plein centre qui permet d'immobiliser le volant et de rouler en belle ligne droite. Bref, on n'a nullement l'impression de conduire une petite voiture nerveuse et délicate.

Moteur économe d'essence malgré les conditions défavorables : Nous n'avons pas obtenu le rendement de 4,4 L/100 km sur l'autoroute promis par la compagnie, mais il faut dire que notre Mitsubishi Mirage 2014 traînait 800 livres de passagers, sans compter nos bagages. De plus, nous roulions à 115 km/h avec des pneus d'hiver et le vent se mettait souvent de la partie. Résultat final : une moyenne de 6,5 L/100 km, ce qui n'est pas mauvais du tout.

Nos reproches : Premièrement, la Mitsubishi Mirage 2014 n'a pas d'accoudoir central, ce qui est frustrant (à moins d'être manchot). Ensuite, le son du moteur devient irritant lorsqu'on le sollicite à fond. Finalement, nous entendions parfois un sifflement, comme le bruit du vent qui passe entre 2 panneaux de carrosserie.

Mitsubishi Mirage 2014
Photo: Justin Pritchard



Mitsubishi Mirage 2014
Mitsubishi Mirage 2014
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Gallerie de l'article