Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Une voiture extrêmement rare à l'honneur au DFW Elite Toy Museum

Une voiture extrêmement rare à l'honneur au DFW Elite Toy Museum

Par ,

Tel que rapporté par DFW Elite Toy Museum

DALLAS, FORT WORTH, Texas – À une époque où n’importe qui peut magasiner une voiture simplement en faisant le tour des concessionnaires du coin ou même en naviguant sur Internet en pyjama, il est difficile d’imaginer un temps où les vendeurs devaient promouvoir leurs produits aux foires régionales, aux salons professionnels et sur la grande place.


Mais ces jours vivent à nouveau quand on jette un coup d’œil sur le superbe modèle de représentant d’une Star Car des années 20, récemment acquis par le DFW Elite Toy Museum de Ft. Worth, au Texas. Mesurant 91 cm de long et près de 60 cm de haut, cette réplique exacte à l’échelle ne représente pas qu’un précieux objet d’une époque révolue, mais aussi un magnifique exemple de l’art de la fabrication de modèles.

« L’objectif de ces modèles du fabricant était de faire mousser les ventes », explique le propriétaire du musée, Ron Sturgeon, « mais pour ce faire, ils devaient être frappants, fonctionnels et minutieusement détaillés. »

Ce modèle en particulier en est un parfait exemple, jusqu’au toit décapotable fonctionnel activé par un moteur électrique. Et après plus de 80 ans, cette Star Car demeure dans un état impeccable, exactement comme elle serait apparue aux acheteurs et admirateurs de l’ère du jazz.

Alors que le brillant fini et les garnitures chromées ont conservé leur lustre au fil des ans, la provenance du modèle n’est pas aussi intacte. Il existait deux entreprises Star Motor dans les années 20, l’une aux États-Unis, une filiale de Durant Motors, et l’autre au Royaume-Uni (où la Star Car américaine fut commercialisée sous l’emblème Rugby).

S’il s’agit d’un modèle américain, la calandre carrée en fait un modèle post-1923. Il est plus difficile d’établir l’année de la Star britannique, toutefois, puisque Star Motor du Royaune-Uni ne faisait pas appel au genre de normalisation typique des marques américaines comme Durant et Ford. Malgré cela, les voitures de tourisme des deux entreprises étaient très semblables.

« Nous aimerions bien établir avec précision le modèle et l’année de cet exemplaire », explique Rodney Ross, conservateur du musée de jouets. « Par le passé, nous avons pu établir la provenance d’autres articles avec l’aide de propriétaires de voitures classiques, de collectionneurs de jouets et d’autres amateurs automobiles, et nous en espérons autant pour cet objet véritablement remarquable et historique. »




photo:DFW Elite Toy Museum