Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Volkswagen fait une entrée remarquée au Salon de la SEMA avec trois véhicules modifiés de plus de 500 chevaux

Volkswagen fait une entrée remarquée au Salon de la SEMA avec trois véhicules modifiés de plus de 500 chevaux

Volkswagen et HPA Motorsports présente un moteur VR6 hyper modifié Par ,

Volkswagen et HPA Motorsports présente un moteur VR6 hyper modifié

C'était la première fois, après 42 ans, que Volkswagen participait officiellement au Salon de la SEMA. (Photo: HPA Motorsports)
Bien qu'à peu près tous les constructeurs automobiles et leurs modèles soient représentés d'une quelconque façon au Salon de la Specialty Equipment Market Association (SEMA), seulement un petit groupe ont leur propre aire réservée. Le cas de Volkswagen est intéressant. Depuis que la preuve a été faite que la Beetle classique pouvait être modifiée en dune buggy, le fabricant allemand a toujours été actif sur la scène du tuning. Or, c'était la première fois, après 42 ans, que Volkswagen participait officiellement au Salon de la SEMA. En outre, il s'agissait du seul manufacturier européen à avoir son propre stand.

En collaboration avec la firme de tuning HPA Motorsports, Volkswagen a travaillé à la création de trois véhicules différents dans ce qu'elle a appelé le «Projet R GT». (Photo: HPA Motorsports)
Volkswagen n'a pas dévoilé pour l'occasion de nouvelles versions de Beetle dune buggy (la New Beetle Dune Concept a déjà été lancée il y a cinq ans et le Concept T, en 2004), préférant se concentrer sur les tendances actuelles qui ciblent la vitesse et le style. En collaboration avec la firme de tuning HPA Motorsports, basée à Vancouver et reconnue pour sa spectaculaire Golf R32 de 600 chevaux, la compagnie a travaillé à la création de trois véhicules différents dans ce qu'elle a appelé le «Projet R GT». Également au menu: un Touareg entièrement robotisé et sans conducteur, baptisé Stanley et développé avec l'aide de l'Université de Stanford. Ce dernier a d'ailleurs remporté une course de 210 km pour véhicules robotisés au début du mois d'octobre.

Les trois modèles R GT, croyez-le ou non, sont capables de générer plus de 500 chevaux, soit plus du double du rendement original. (Photo: HPA Motorsports)
La Jetta R GT, la Passat R GT et le Touareg R GT sont trois modèles biens distincts en apparence, en finalité et en capacité, mais ils partagent tous une caractéristique commune: le moteur. Compte tenu de la performance du moteur V(R)6 de 3,2 litres, le même qui alimentait la première Golf R32 ainsi que de nombreuses autres voitures Volks, Audi et Porsche, Volkswagen et HPA ont décidé d'employer des versions hautement modifiées de ce moteur. Celui-ci est réputé pour son design évolué, sa construction légère, sa sensibilité à haut régime et son fonctionnement fluide. Il comprend des technologies telles que le calage continuellement variable des soupapes d'admission et d'échappement, en plus de développer une puissance variant de 220 à 250 chevaux en
Chaque V6 de 3,2 litres a été renforcé par deux turbocompresseurs et deux refroidisseurs, sans oublier des injecteurs à haut débit, un système d'échappement amélioré et un meilleur programme de gestion du moteur. (Photo: HPA Motorsports)
format standard.

Les trois modèles R GT, croyez-le ou non, sont capables d'en générer plus de 500. Vous avez bien lu: 500 chevaux, plus du double du rendement original! HPA a obtenu cette hausse grâce à une série de modifications majeures qui ont de quoi remplir d'admiration tous les experts en tuning. Chaque V6 de 3,2 litres a été renforcé par deux turbocompresseurs et deux refroidisseurs, sans oublier les ajustements nécessaires comme des injecteurs à haut débit, un système d'échappement amélioré et un meilleur programme de gestion du moteur. Toutefois, tel que mentionné précédemment, même si les composantes et les caractéristiques du moteur sont semblables pour les trois véhicules, leurs aptitudes et leur public cible sont particuliers à chacun.