Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

ZENN change de vocation!

ZENN change de vocation!

Par ,

La société canadienne ZENN Motor Company (ZMC) a annoncé un changement de vocation. Elle cessera progressivement ses activités d’assemblage et de commercialisation de la ZENN, une petite voiture à basse vitesse (VBV), pour se concentrer sur ses activités d’équipementier. Cette annonce a été faite hier à Toronto.

Dans un communiqué de presse, le chef de la direction de ZMC, M. Ian Clifford, a affirmé : « Nous avons le choix de jouer le rôle d’équipementier ou de tenter de concurrencer des fabricants établis et les produits de leurs marques. Grâce un accès accru à des plates-formes mondiales, par le biais de partenariats, nous croyons donc pouvoir accroître nos chances de réussite en devenant un fournisseur stratégique de technologie plutôt qu’un fabricant de véhicules. »

Les activités de ZMC seront concentrées autour de la distribution d’un groupe motopropulseur électrique appelé ZENNergy, qui utilise des composants EEStor. Le module EESU de EEStor, pour lequel ZMC détient des droits exclusifs de commercialisation à l’échelle de la planète, utilise des super condensateurs à haute densité d’énergie, qui ont une longue vie utile et devraient se recharger en 5 minutes à peine. Ils devraient également permettre à un véhicule d’atteindre une vitesse de pointe de 125 km/h, tout en assurant une autonomie d’environ 400 kilomètres.

La petite ZENN est un VBV assemblé à l’usine ZMC de Saint-Jérôme au Nord de Montréal.

Compte à rebours pour la ZENN
La décision prise jeudi par la direction de ZMC annonce la fin de la production de la microvoiture électrique ZENN, qui est assemblée à l’usine ZMC de Saint-Jérôme, au Nord de Montréal.

Dans un échange de courriels, la directrice des Affaires publiques de l’entreprise, Mme Catherine Scrimgeourn, nous a appris que pour le moment « ZMC poursuit les activités entourant la commercialisation du VBV ZENN ». Un modèle 2010 sera d’ailleurs dévoilé à la mi-octobre. De plus, l’entreprise va continuer d’assurer le service d’après-vente et la fourniture de pièces de remplacement auprès de sa clientèle. « À court terme, l’usine de Saint-Jérôme poursuit ses activités », précise Mme Scrimgeourn.

Cependant, l’avenir de la petite ZENN est clair. « Comme nous l’avons annoncé, à moyen et long terme notre entreprise ne sera plus impliquée dans la fabrication et la commercialisation de VBV », affirme Mme Scrimgeourn. ZMC développera plutôt la marque « Powered by ZENNergy » et les produits qui s’y rattacheront.

« Cette démarche va nous amener progressivement à mettre un terme aux activités commerciales entourant le VBV ZENN. Conséquemment, l’usine de Saint-Jérôme ne sera plus nécessaire pour ce genre d’activités », a conclu Mme Scrimgeourn. Aucune décision n’a toutefois été annoncée sur le sort de cette usine.


photo:Matthieu Lambert