Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Essai routier de la Volkswagen Passat TSI R-Line 2018

Commençons par une évidence : la Volkswagen Passat TSI R-Line 2018 est une... Volkswagen. Ce que ça sous-entend, c'est que vous obtenez tout ce qu'il y a de bon, mais aussi ce qu'il y a de moins intéressant à propos d'une Volkswagen avec cette berline intermédiaire, selon vos préférences et vos besoins. Le moteur, la carrosserie, l'habitacle, la performance et la tenue de route, tout porte l'empreinte du constructeur. Si vous aimez ce que cette marque propose en général – c'est généralement mon cas —, alors vous apprécierez cette voiture spacieuse et passablement compétente. Si vous aimez moins, alors peut-être n'êtes-vous pas en train de lire ceci, car vous avez déjà rayé les produits Volkswagen de votre liste d'achat.

Le problème auquel est confronté la Passat est qu'elle voit sa clientèle traditionnelle se tourner massivement vers les véhicules utilitaires sport, sans compter qu'elle doit faire face à une concurrence agressive à l'intérieur de sa propre catégorie. Cette dernière lui vient à la fois des Honda Accord et Toyota Camry de ce monde, mais aussi de rivales allemandes et même américaines, dont plusieurs proposant plus de puissance et de sportivité. Ajoutons à cela les répercussions que la compagnie ressent toujours des suites du scandale des moteurs Diesel et vous comprendrez mieux le défi qui attend cette proposition solide qui oeuvre dans le segment des berlines intermédiaires et qui vise une clientèle très mature.

R-Line
L'ensemble R-Line, qui est en fait un ensemble esthétique semblable à celui de la S-Line chez Audi, est seulement livrable sur la plus huppée des variantes de la Passat, la Highline, (les trois autres étant Trendline Plus, GT et Comfortline). Ce dernier ne transforme aucunement les performances de la voiture. En revanche, il lui confère une allure plus nette et nettement plus jolie. En fait, plus que jolie. J'adore le côté sportif discret de l'édition R-Line, qui est parée d'un parechoc unique, de jantes de 19 pouces, de bas de caisses latéraux, d'un becquet arrière ainsi que d’écussons R-Line bien disposés à l'avant et sur les flancs (à l'intérieur aussi, comme sur le seuil des portières).

Sportive, mais néanmoins classique
La Passat 2018 est une berline intermédiaire à traction qui est animée par un moteur 4-cylindres turbo de 2 litres (qui remplace celui plus vieux de 1,8 litre), jumelé à une transmission automatique à six rapports. Une puissance de 174 chevaux et un couple de 184 livres-pieds sont à votre service. La suspension offre une belle fermeté sans jamais se montrer menaçante pour les colonnes vertébrales de ses occupants. Son comportement est celui auquel on s'attend de cet outil à l'enseigne Volkswagen, mais soyons clairs, on ne retrouve pas le même plaisir derrière le volant qu'aux commandes d'une Golf.

Notez aussi que la puissance brute n'est pas la force de cette voiture. Si c'est ce que vous recherchez, vous serez mieux servis ailleurs. Au chapitre du comportement, toutefois, la Passat n'a rien à envier à ses concurrentes. J'ai profondément aimé tester les limites de la voiture sur des routes sinueuses et même le son du moteur, un élément que j'ai toujours apprécié des Volkswagen, m'a séduit de nouveau. Il ne s'agit pas d'un son grave, ni d'un ténor, mais davantage celui d'un baryton bien ajusté. Ce n'est peut-être pas pour tout le monde, mais ça me sied très bien.  

Une présentation rétro qui libère de l'espace
La première chose qui m'a frappé lorsque j'ai pris place dans la Passat, c'est l'absence, presque audacieuse, d'une présentation moderne qui caractérise à peu près tous les types de véhicules présents sur le marché. Comme tout produit Volkswagen, l'approche est simple et épurée, marqué par la longue ligne horizontale du tableau de bord. On retrouve l'incontournable écran tactile et d'autres commodités courantes, bien sûr, mais la sensation est rétro et j'en ai été charmé – je comprends cependant que d'autres pourraient ne pas partager mon enthousiasme à propos de l'allure et de la sensation livrées par l'habitacle. J'ai même aimé la thématique axée sur la couleur beige à bord de ma voiture d'essai !

Un des avantages indéniables de ne pas se retrouver avec une présentation qui ressemble à celle d'un cockpit, c'est qu'on a l'impression que l'habitable est plus spacieux. À mon avis, la Passat propose un environnement plus généreux que celui de la Camry ou de l'Accord. Tous les sièges sont confortables et le sont demeurés qu'importe le temps que j'ai pris le temps de passer dans chacun d'entre eux. Ceux à l'avant profitent d'un support lombaire. À l'arrière, le dégagement pour la tête, souvent problématique avec quantité de modèles possédant un toit plongeant est parfait ici. Les sièges avant sont chauffants, mais pas ventilés. La chaîne audio de marque Fender – oui, la même que celle qui fabrique des guitares – est plutôt impressionnante et les technologies Bluetooth, Apple CarPlay ainsi qu'Android Auto sont de série.

La variante Highline de la nouvelle Passat s'accompagne de commodités dignes de mention qui la rendent irrésistible si vous êtes prêts à cracher plus de billets verts. Le toit ouvrant est toujours une bonne chose, appréciée de ceux qui montent à bord, tout comme le sont les sièges en cuir et le fait qu'ils le soient aussi à l'arrière ; même l'éclairage ambiant ajoute une touche de classe. Toutes les versions de la Passat 218 sont équipées d'une caméra de recul, un élément qui devient rapidement un incontournable pour une voiture de ce prix.

Mon modèle d'essai profitait de l'ensemble d'aides à la conduite qui inclut la détection des angles morts, l'assistance au stationnement et le régulateur de vitesse adaptatif, simplement pour énumérer ceux dont je me souviens après mon temps passé à bord de celle qui agit parfois par elle-même. Blague à part, pour la majorité, ces systèmes font bien leur travail et je n'ai aucun doute qu'ils rendent l'action de conduire un véhicule plus sécuritaire. Sauf que parfois, on dirait que c'est un peu... trop ; vous pourriez vous retrouver à désactiver graduellement ceux qui vous irritent le plus. Par exemple le régulateur de vitesse adaptatif ; il s'agit d'une fonctionnalité incroyable qui s'avère problématique à utiliser sur l'autoroute dans un endroit comme au Québec où l'habitude de suivre de très près est monnaie courante. Dans de tels cas, lorsque le régulateur vous ralentit pour laisser un espace béant à l'avant, les voitures circulant dans les autres voies en profitent pour s'insérer devant vous. Et qu'est-ce que le système fait dans ce temps-là ? Il vous ralentit une fois de plus pour s'allouer une distance sécuritaire en regard du véhicule qui vous précède. L'opération peut se répéter sans cesse jusqu'au moment où vous en avez assez et désactivez le régulateur, déjouant ainsi ses visées. Peut-être les constructeurs pourraient concevoir un mode tailgate (suivre de trop près) pour ce dispositif...

La Volkswagen Passat TSI R-Line 2018 est une voiture arrivée à maturité et qui livre une expérience de conduite typiquement Volkswagen (et un moteur qui ronronne d'une façon que j'apprécie particulièrement), atténuée par une puissance et des accélérations sans histoire. Le modèle s'accompagne aussi d'une approche spartiate rafraîchissante à l'intérieur, soit une présentation à l'allure vieillotte plutôt qu'à un cockpit traditionnel. Le groupe apparence R-Line se veut un atout, épiçant ainsi l'apparence sans que ce soit de mauvais goût. Mais certains pourraient considérer ces qualités comme des défauts et avec les parts de marchés que perdent les berlines de façon mensuelle, la question est de savoir si la Passat peut se tailler une place dans sa catégorie où la lutte est très serrée. D'autres modèles sont proposés avec plus de puissance, des habitacles plus chics, plus de fla-fla, etc. En ce qui me concerne, j'ai particulièrement apprécié l'intérieur rétro à l'allure fort charmante, de même que la précision « à la Golf », offerte par la tenue de route.

Essais routiers et évaluations

Consommateurs
Volkswagen Passat 2018
Évaluer ce véhicule
Esthétique
Accessoires
Espace et accès
Confort
Performance
Dynamique de conduite
Sécurité
Appréciation générale
Nom
Courriel
Commentaire
Mot de passe
Mot de passe oublié? Cliquez ici
Annuler
Photos :D.Boshouwers
Photos de la Volkswagen Passat TSI R-Line 2018