Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Acura TL SH-AWD Elite 2012 : essai routier

Acura TL SH-AWD Elite 2012 : essai routier

Acura matata Par ,

Même moi, je ne sais pas si mon titre veut dire qu’Acura devrait se faire du souci ou non. Il m’apparaît toutefois évident que Honda et Acura ne l’ont pas eu facile au cours des dernières années.

En effet, Acura a vu ses ventes chuter régulièrement au cours des 18 à 24 derniers mois, et pour cause : des styles censés diviser qui ne réussissent pas à créer un second camp divergeant ne peuvent pas se traduire par quelque chose de bien, surtout quand le seul camp est… négatif. Nous savons tous que l’esthétique l’emporte, ou pratiquement, sur tout, y compris les besoins et l’utilité. La TL, elle, fait les choses à l’envers, du moins depuis 2009.

Acura TL SH-AWD Elite 2012 vue 3/4 avant
Son pif tronqué s’apprécie beaucoup plus facilement en blanc Bellanova, tout comme la forme générale de la TL. (Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com)

Le plus triste dans cette histoire? Il s’agit en fait d’une excellente voiture. Heureusement, on l’a rendue plus tolérable physiquement pour 2012 grâce à un nez revu qui ne dit plus « je suis différente », mais bien « je veux être comme les autres ». Adieu la couche de plastique démesurée qui empiétait sur le capot, et bonjour l’ouverture inférieure revampée qui abrite les clignotants et les antibrouillards. À l’arrière, on a également remanié le pare-choc inférieur, plus subtilement par contre. Le reste de la voiture demeure largement inchangé.

Globalement, la robe peaufinée, voire diluée, est jolie, comparée à celle d’avant 2009, carrément provocante. Un compliment, donc. Son pif tronqué s’apprécie beaucoup plus facilement en blanc Bellanova, tout comme la forme générale de la TL.

Acura a pour la plupart laissé l’habitacle de la grosse TL intacte. Si Honda et Acura savent dessiner quelque chose, c’est bien un bel intérieur. Certains, et je m’inclus ici, soutiendront qu’ils en mettent beaucoup trop. Mais en même temps, leurs habitacles semblent modernes et destinés au technophile type. Oui, ils sont tous sombres, certains diront mornes, mais personne n’oserait dire que ça ne passe pas.

Les panneaux aussi se marient de la même façon qu’avant : Acura a le don pour la finition. Malheureusement, certains matériaux ont perdu des plumes. Les brillantes touches gris métallique parsemées ici et là étaient jadis granulées et agréables au toucher. Pour 2012, même si à distance le look reste le même, il s’agit en fait de décalcomanies ou d’autocollants appliqués sur du plastique et censés imiter les surfaces précédentes. Personnellement, je ne raffole pas de la tournure des événements.

En vérité, l’interaction homme-voiture s’avère charmante. Les commandes foisonnantes deviennent comme une seconde nature, et j’ai particulièrement aimé la grande molette qui régit le système de navigation, entre autres. Encore mieux? Les sièges. Fidèles à la tradition d’Acura, ils sont fermes et très confortables et offrent un bon soutien. Cette TL étant une Elite, elle hérite de tous les accessoires dans l’arsenal du constructeur, et ils fonctionnent tous très bien.

Acura TL SH-AWD Elite 2012 intérieur
Acura a pour la plupart laissé l’habitacle de la grosse TL intacte. (Photo: Sébastien D'Amour/Auto123.com)