Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Acura TL SH-AWD Tech 2009 : essai routier

Acura TL SH-AWD Tech 2009 : essai routier

Une tenue de route qui ne fait aucun doute... contrairement au design! Par ,

Bien qu’elle soit sur le marché depuis plusieurs années, l’Acura TL ne fait que commencer à être vraiment compétitive dans sa catégorie. Certes, elle a toujours eu de belles qualités, mais son potentiel est demeuré limité en raison de l’offre -- un seul moteur, une seule boîte de vitesses et une simple traction avant.

Mon modèle d’essai arborait des jantes de 18 pouces, quatre embouts d’échappement, des phares antibrouillard et un aileron arrière.

Ses rivales, en revanche, se sont amenées avec différents choix de moteurs et de transmissions, laissant la TL à un très petit bassin d’acheteurs. Imaginez un supermarché qui ne vendrait que des légumes…

Enfin, la traction intégrale et de la puissance à souhait!
Acura a enfin jugé bon de rehausser le jeu de la TL de quelques crans. Maintenant disponible avec le système de traction intégrale à super maniabilité (SH-AWD) de la compagnie, elle jouit d’une excellente motricité aux quatre roues pour rivaliser avec les xDrive, 4Matic et quattro de ce monde.

Il y a aussi plus de puissance sous le capot. En effet, on peut choisir entre deux V6 VTEC: un de 3,5 litres qui développe 280 chevaux et un autre de 3,7 litres qui génère 305 chevaux. Afin de ne pas surtaxer les pneumatiques avant, le plus gros moteur est disponible uniquement avec la traction intégrale. Le plus petit, quant à lui, fait équipe exclusivement avec la traction avant.

Au moment d’écrire ces lignes, seule une boîte automatique à cinq rapports avec palettes au volant figure au menu. Les ingénieurs ont toutefois préparé une nouvelle boîte manuelle à six rapports qui devrait apparaître sur la liste d’options de la TL vers la fin de l’année 2009.

Un style… différent
Bien que l’Acura TL ait tardé à offrir une cavalerie de plus de 300 chevaux et un système de traction intégrale, elle se démarque toujours pour de nombreuses raisons, dont le design. Vous pouvez très bien haïr la nouvelle calandre en bec métallique et les lignes ultra saillantes, mais vous devez aussi reconnaître que ce style est très différent, original et audacieux. Peu de compétitrices peuvent en dire autant.

Mon modèle d’essai arborait des jantes de 18 pouces, quatre embouts d’échappement, des phares antibrouillard et un aileron arrière dans le but d’accentuer la sportivité et l’avant-gardisme de cette berline de luxe.

Les matériaux et leur assemblage sont de très grande qualité, tandis que l’accès et la visibilité ne posent aucun problème.