Auto123.com - On vous guide du rêve à la route

Ariel Atom 2007 : Premières impressions

Ariel Atom 2007 : Premières impressions

Par ,

Quand on parle de l'Ariel Atom, la plupart des mordus d'automobiles pensent à Jeremy Clarkson, le comique animateur de Top Gear sur les ondes de BBC, qui s'amusait à crier: «Je suis un extraterrestre!» lors d'un récent essai routier. Le vidéo de sa séance au volant de l'Atom (qui n'a été surclassée que par la Ferrari Enzo cette journée-là) a été diffusé partout sur Internet. Nul besoin de vous dire que la notoriété du fabricant anglais de voitures de type formule a considérablement augmenté depuis.

L'Atom est un bolide pour le moins intrigant.

Or, pour un grand nombre d'amateurs nord-américains, ce bolide demeure désespérément inaccessible.

En fait, plus maintenant.

Brammo Motorsports, une compagnie basée en Oregon, a obtenu les droits de fabriquer l'Atom aux États-Unis, conformément aux plans du designer Simon Saunder. Et elle sera distribuée au Canada par Trak Motosports, dont les deux concessionnaires se trouvent à King City, en Ontario, et à Surrey, en Colombie-Britannique.

Le président Dave Gaudby, qui avoue son penchant pour les véhicules peu orthodoxes, a récemment présenté l'Atom à un petit groupe de journalistes au Shannonville Motorsports Park.

Avis à tous les fans: la tournée «L'Expérience Ariel Atom» s'arrêtera à divers endroits du pays au cours de l'été. Cet événement offre deux volets d'essai: une demi-journée ou une journée complète. Les coûts de participation varient de 495 $ à 1750 $ tout dépendant de vos envies et de votre budget. Au programme: instructions en piste et séance de vidéo à même le véhicule. Précisons que les combinaisons, gants et casques de course sont fournis.

M. Gaudby a bien voulu répondre à une question que beaucoup d'amateurs de sports motorisés se posent: pourquoi le moteur Honda de la version anglaise a-t-il été remplacé par un moteur Ecotec de GM dans l'Atom nord-américaine?

L'explication, c'est que le moteur Honda était disponible en quantité limitée. Quant au choix de l'Ecotec, Gaudby a raconté une anecdote amusante. Jay Leno, l'animateur du Tonight Show (NBC) et célèbre passionné d'automobiles, voulait ajouter une Atom à sa gigantesque collection. Il a toutefois exigé que ce soit le moteur américain Ecotec qui alimente l'Atom. Leno a donc téléphoné à GM et c'est lui qui a amorcé les démarches pour que Brammo reçoive les livraisons de moteurs.

Ce modèle-ci est alimenté par un moteur Ecotec de GM.